Mort de Nahel à Nanterre : 5 000 policiers et gendarmes mobilisés ce jeudi soir en région parisienne

Alors que 2000 policiers et gendarmes étaient déployés en Île-de-France dans la nuit de mercredi à jeudi, 5 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés cette nuit. Un dispositif annoncé après de nouvelles violences en région parisienne, suite à la mort de Nahel, 17 ans, tué par un tir policier à Nanterre.

5 000 policiers et gendarmes seront mobilisés dans la nuit de jeudi à vendredi, signe de la crainte d'une escalade de la violence après une nuit sous haute tension en Île-de-France. En déplacement dans le Nord, Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a annoncé que 40 000 policiers et gendarmes seraient déployés au niveau national. 

C'est "quatre fois plus" que les effectifs déployés dans la nuit de mercredi à jeudi où "9 000" forces de l'ordre étaient engagées, dont 2 000 sur la "plaque parisienne", a-t-il ajouté. 

150 policiers blessés 

En zone police (hors gendarmerie et préfecture de police de Paris, ndlr), près de 150 policiers ont été légèrement blessés et un plus sérieusement, a indiqué une source policière.

Plus d'informations à venir sur France 3 Paris IDF.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité