Cet article date de plus de 6 ans

Mouvement des taxis : circulation très compliquée autour et dans Paris

Parisiens et banlieusards sont appelés à prendre les transports en commun, ce jeudi 25 juin. Le mouvement de grève des taxis et les blocages de circulation qui vont avec et qui ont commencé dès 6h30 du matin entrainent de nombreuses difficultés de circulation.
Le périphérique a été brièvement fermé dans les deux sens dans l'ouest de Paris vers 07H00 quand des taxis ont occupé les voies et fait brûler des palettes sur la chaussée avant d'être délogés par les policiers.

Les accès routiers aux aéroports, notamment celui de Roissy-Charles-de-Gaulle, étaient également très perturbés. Selon la Direction des routes Ile-de-France (Dirif), les accès à Roissy "sont saturés, si vous devez vous rendre ce matin à l'aéroport, privilégiez les transports en commun".
A 08h00, le cumul des bouchons en région parisienne atteignait 199 km, selon la Dirif sur son site internet Sytadin.

"Difficultés de circulation aux abords de l'aéroport CDG, il est conseillé d'emprunter le RER pour vous y rendre", conseille la Préfecture de police sur Twitter.
"La journée commence dans la difficulté", prévient une porte-parole d'Aéroports de Paris, recommandant aussi "aux passagers de venir en transports en commun".

L'accès extérieur à la Gare du Nord est entravé par des dizaines de taxis. Et l'ambiance est tendue à Orly où de nombreux taxis font la chasse aux chauffeurs clandestins. Les forces de l'ordre, présentes en nombre, ont verbalisé l'un de ces chauffeurs.
D'une manière générale, la circulation est perturbée dans plusieurs quartiers de Paris jeudi matin 25 juin, notamment dans le secteur des gares, place Denfert-Rochereau, où les voyageurs embarquent vers Orly et où des chauffeurs de taxis s'étaient donnés rendez-vous avant de converger vers Montparnasse, également tout autour de la Porte Maillot à l'ouest de la capitale.

Plusieurs autoroutes vers la capitale sont par ailleurs perturbées par des "opérations escargot", neutralisant deux voies sur trois sur l'A1, et deux voies sur quatre sur l'A15 au nord de Paris.

>>Voir l'état du trafic en temps réel autour de Paris avec Sytadin>>





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
taxi économie transports social