• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Nanterre : les CRS à la fac après l'occupation de bâtiments par des étudiants

Depuis deux semaines, les étudiants bloquent les facs un peu partout en France pour protester contre la réforme de l'accès à l'université. / © PATRICK KOVARIK / AFP
Depuis deux semaines, les étudiants bloquent les facs un peu partout en France pour protester contre la réforme de l'accès à l'université. / © PATRICK KOVARIK / AFP

Lundi, les forces de l'ordre intervenaient dans les bâtiments de l'université Paris-Nanterre pour déloger des étudiants opposés à la réforme de l'accès à l'université. Une opération qui survient alors que la Coordination nationale étudiante appelle à une nouvelle mobilisation sur les campus mardi.

Par France 3 IDF/AL

La fac de Nanterre a été fermée pendant plusieurs heures lundi matin après que trois bâtiments, abritant le département des sciences sociales et de psychologie, ont été occupés par une trentaine d'étudiants. Mobilisés contre la loi Vidal qui instaure une sélection à l'entrée de l'université, ils se sont introduits à 7 heures du matin dans les locaux en brisant des vitres, avant de se barricader à l'intérieur puis de gagner le toit du bâtiment. 
Vers midi, un important déploiement policier est intervenu. Les CRS ont délogé une vingtaine de personnes retranchées sur le toit. Sept personnes ont été interpellées.
Plusieurs cours ont été annulés. Tout comme le conseil d'administration de la fac, qui devait se tenir aujourd'hui. Une partie du personnel de l'université compte lancer un appel à la grève.
La Coordination nationale étudiante (CNE), s'était réunie ce week-end à Nanterre. Elle a appelé à une nouvelle mobilisation sur les campus mardi.

 

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus