Neymar, Mbappé... Fair-play financier : le Paris Saint-Germain redoute l'addition

Neymar et Kylian Mbappé, le 8 mai 2018, au Stade de France, à Saint-Denis. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Neymar et Kylian Mbappé, le 8 mai 2018, au Stade de France, à Saint-Denis. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Neymar, Mbappé... Après les recrutements de l'été dernier, le Paris Saint-Germain est dans le collimateur du contrôle du fair-play financier de l'UEFA. L'UEFA doit rendre des décisions dans les tous prochains jours.

Par France 3 Paris IDF/ET

Mis en place en 2010 par l’UEFA, le fair-play financier a pour but de vérifier si les clubs engagés dans les compétitions européennes - la Ligue des Champions et la Europa League - ne vivent pas au-dessus de leurs moyens.

Autrement dit, le bilan comptable doit être à l’équilibre entre les recettes et les dépenses. Un léger déficit est toutefois toléré, mais il ne doit pas dépasser les 30 millions d’euros cumulés sur trois saisons.
Si Paris est dans le viseur de l’instance de contrôle du fair-play financier, c’est en raison notamment du mercato d’été. Le PSG a fait surchauffer la carte bleue pour les transferts de Neymar (220 et quelques millions d’euros) ; et Mbappé, avec près de 180 millions. L’addition s’élève à près de 400 millions, ce qui pose problème aux yeux des contrôleurs financiers, car ce chiffre entraînerait un déficit de 50 millions d’euros.

Des sponsors trop proches du Qatar ?

Mais au-delà des chiffres, l’origine des ressources ferait débat : les contrats de sponsoring seraient jugés surévalués, des entreprises ou structures telles Ooredoo, ou l'office du tourisme du Qatar, qui pourraient être qualifiés de trop proches de l’actionnaire du club.

En 2014, pour un contrat passé avec l’office du tourisme du Qatar estimé surévalué par l’UEFA, le PSG avait été sanctionné. Le club parisien s’est vu infliger une lourde amende et une restriction du nombre de joueurs inscrits en Ligue des Champions.

Les risques pour le PSG

Alors, cette année, que risque le PSG ? Si, selon certaines sources, le club parisien ne devrait pas être exclu de la Ligue des Champions, en revanche le PSG pourrait voir son recrutement contrôlé et limité, ou encore recevoir une sanction financière. Autre éventualité : une restriction de la masse salariale.

Autant dire que le prochain mercato sera très dépendant des décisions de l'UEFA, qui sont attendues dans les tous prochains jours.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus