• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Notre-Dame : la mairie de Paris appelle habitants et ouvriers à faire une plombémie

La mairie de Paris a appelé les riverains habitant autour de Notre-Dame a faire une plombémie. / © Zakaria ABDELKAFI / AFP
La mairie de Paris a appelé les riverains habitant autour de Notre-Dame a faire une plombémie. / © Zakaria ABDELKAFI / AFP

L’adjointe à la mairie de Paris, Anne Souryis, a appelé ce mardi sur l’antenne de BFMTV tous les riverains de Notre-Dame et les ouvriers ayant travaillé sur le chantier à faire une analyse de dépistage du plomb.

Par Sophie Marechal

"Je pense qu'il faut inviter toutes les personnes qui travaillent ou vivent sur le site à venir faire une plombémie pour que tout le monde soit rassuré", a déclaré mardi sur l’antenne de BFMTV l’adjointe à la mairie de Paris chargée de la santé et des relations avec l'AP-HP, Anne Souryis.

Des plombémies effectuées gratuitement dans les centres hospitaliers

Le centre Edison, dans le 12e arrondissement de Paris, effectue des plombémies gratuitement, ainsi que l'Hôtel-Dieu, les hôpitaux Fernand Widal, Cochin et le service de protection maternelle et infantile rue de Moussy (4ème arrondissement) a rappelé l’élue. En passant par un médecin généraliste, les plombémies sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale pour les enfants et les femmes enceintes.
Dans un communiqué, la ville de Paris a également indiqué qu’une "action conjointe a été menée entre les médecins, la mission inspection santé sécurité au travail et les bureaux de prévention des directions concernées, c’est-à-dire dont certains agents sont amenés à travailler dans des zones potentiellement exposées (en particulier la Direction de la Propreté et de l’Eau et la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement)." 145 agents se sont vus prescrire un bilan sanguin. La ville spécifie "qu’aucun résultat anormal n’a été noté jusqu’à présent".

La veille, lundi 5 août, des syndicalistes CGT et des membres d’associations constituées en collectif ont demandé le "confinement total du site", afin de protéger entre autres les commerçants, bouquinistes et salariés des bars voisins de la cathédrale. Le collectif conteste la réouverture du chantier, qui devrait bien avoir lieu dans la semaine du 12 août.

A lire aussi

Sur le même sujet

À Bagnolet, même les agents municipaux déversent les déchets dans une décharge sauvage

Les + Lus