Cet article date de plus de 5 ans

"Nuit Debout" : nouvelle évacuation samedi à l'aube d'occupants place de la République

Les forces de l'ordre ont procédé tôt ce samedi matin à une nouvelle évacuation  de militants qui occupaient la place de la République à Paris pour s'opposer à la loi Travail, au deuxième jour de l'opération "Nuit Debout".
La police a de nouveau évacué la place de la République à Paris ce samedi matin, alors que les manifestants du mouvement Nuit debout venaient d'y passer une seconde nuit.
La police a de nouveau évacué la place de la République à Paris ce samedi matin, alors que les manifestants du mouvement Nuit debout venaient d'y passer une seconde nuit. © MaxPPP/EPA/IAN LANGSDON
"80 militants ont été évacués à 05h25, l'évacuation s'est bien passée", a-t-on appris de source policière. Le rassemblement de la place de la République n'était "pas autorisé", a-t-elle précisée. 

Dans la soirée, la page facebook de Nuit debout faisait état d'une "foule immense" rassemblée place de la République, une photo montrant plusieurs centaines de personnes rassemblées.



Voir le reportage d'Emmanuelle Hunziger et Isabelle Audin
durée de la vidéo: 00 min 54
"Nuit Debout" : nouvelle évacuation samedi à l'aube d'occupants place de la République

Une première "Nuit debout" s'était déjà déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi, dans la foulée de la manifestation contre la loi Travail. Une cinquantaine de manifestants qui avaient passé la nuit place de la République avaient été délogés par les forces de l'ordre vendredi matin.

La mobilisation contre le projet de loi travail a pris de l'ampleur jeudi malgré quelques concessions du gouvernement sur le texte: entre près de 1,2 million de personnes, dont 200.000 jeunes, selon les organisateurs, 390.000 selon les autoritésont manifesté dans 250 villes, "avec plusieurs milliers d'arrêts de travail", à l'appel de sept syndicats de salariés et d'étudiants (CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, FIDL, UNL).

Lors de la précédente journée de mobilisation, le 9 mars, à l'appel des mêmes organisations, les autorités avaient recensé 224.000 manifestants, et les organisateurs entre 400.000 et 500.000.

Les sept syndicats ont déjà appelé à "amplifier l'action", mardi 5 avril "en direction des parlementaires, le samedi 9 avril et après, jusqu'au retrait de ce projet de loi", a indiqué la CGT.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social politique nuit debout