• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris a-t-elle ses chances face à ses adversaires dans la course aux JO 2024 ?

Une bâche de soutien à la candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Une bâche de soutien à la candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Les candidatures pour accueillir les Jeux Olympiques 2024 seront closes mardi à minuit. Pour l'instant, cinq villes sont officiellement candidates : Budapest, Hambourg, Los Angeles, Paris et Rome. Deux villes, Bakou et Toronto, hésitent encore.

Par EB/ET

Il reste quelques heures avant que la liste définitive des villes-candidates soit annoncée. Officiellement, ce sera "mercredi à 09h00 (07h00 GMT), heure à laquelle seront également mis en ligne tous les documents relatifs à la procédure 2024", a précisé le Comité international olympique.

Cinq villes officiellement candidates : Budapest, Hambourg, Los Angeles, Paris et Rome

Face aux deux poids-lourds Los Angeles et Paris, berceau de l'olympisme moderne, mais encore blessée par deux échecs successifs, Hambourg devra encore passer l'obstacle d'un référendum populaire organisé le 29 novembre, même si les sondages sont actuellement plus que positifs. 

Rome, hôte des Jeux de 1960, mise de son côté sur un projet compact et sur le soutien total du gouvernement. Du côté de Budapest, le manque d'infrastructures sportives ou hôtelières pourrait être un handicap dans la course à la flamme olympique.

Les villes qui hésitent à se lancer dans l'aventure : Toronto et Bakou

Toronto, qui vient d'organiser les jeux Panaméricains, et Bakou, où se sont tenus les premiers jeux Européens en juin, "réfléchissent encore", a indiqué le directeur exécutif du CIO pour les JO, Christophe Dubi. Mais les élus canadiens se montrent très hésitants face aux incertitudes budgétaires, alors que Bakou s'interroge sur ses chances réelles.

Comment sera choisie la ville-hôte ?

Aux deux phases de villes "requérantes" et villes "candidates" succède une procédure en trois phases.

  1. une première phase d'explication du concept (jusqu'en février 2016),
  2. une deuxième phase lors de laquelle les villes apporteront des garanties (jusqu'en octobre 2016),
  3. et enfin une troisième phase lors de laquelle elles expliqueront la mise en place du projet (jusqu'en février 2017).
Toutes les villes candidates au 15 septembre seront présentes lors du vote final en septembre 2017 à Lima, au Pérou.


Sur le même sujet

Yvelines - Avec son fils, il construit lui-même son avion

Les + Lus