• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

30 ans de la Pyramide du Louvre : qui se cache derrière le masque de Belphégor ?

Oeuvre de Ieoh Ming Pei, la pyramide du Louvre fête ses 30 ans cette année. / © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Oeuvre de Ieoh Ming Pei, la pyramide du Louvre fête ses 30 ans cette année. / © Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Qui se cache derrière Belphégor ? Juliette Gréco ? Sophie Marceau ? Bien que le personnage soit imaginaire, les gardiens du Louvre confient que des visiteurs leur demandent souvent où se trouve le fameux fantôme. A l'occasion des 30 ans de la Pyramide du musée, nous sommes repartis sur ses traces.

Par Amélie Lepage

Pourquoi connaissez-vous Belphégor ? Peut-être parce qu'en 1965, Claude Barma décide de faire de la légende du fantôme du Louvre une série télévisée. A l'arrivée, cette enquête mystérieuse passionne 15 millions de téléspectateurs. À l'époque, l'ORTF met de gros moyens financiers, une première pour une série télé. L'histoire : un fantôme vêtu d'une longue robe noire, Belphégor, hante la nuit le département d'égyptologie du Musée du Louvre. Disparitions, agressions, tentatives d'assassinat et morts suspectes se succèdent. La police s'avère impuissante. Un jeune étudiant, André Bellegarde, veut percer ce mystère. 
 
Dans le rôle de Belphégor, Juliette Gréco. Elle explique dans ce reportage de France 2 que le rôle l'a poursuivi longtemps. "Des années plus tard, je suis partie pour le Japon. J'arrive à l'aéroport et le douanier me regarde et me dit 'Passez...Belphégor !'"

En 2001, Jean-Paul Salomé adapte le mythe et tourne, dans l'enceinte du musée, sa version avec Sophie Marceau. A nouveau, la légende de Belphégor fascine le public: le film séduit plus de 3 millions de spectateurs. 


Symbole de débauche et de luxure

Mais avant d'être un film ou une série télévisée, Belphégor est une divinité démoniaque. C'est le démon de la paresse et des inventions. "Hideux, anthropomorphe, barbu, cornu, griffu," il séduit ses victimes en prenant l'apparence d'une femme. Il leur inspire des découvertes et des inventions ingénieuses destinées à les enrichir. Pendant la Renaissance, il est également le "roi des Enfers" envoyé sur Terre pour "tester le sort des maris". Le personnage fascine. Dessins animés, films, romans, ou encore chansons, la figure de Belphégor nourrit la culture populaire. 
  • Elle est citée dans la chanson "Lost" de Noir Désir : "Des poumons d'or, Belphégor. Ici, maintenant, à la vie, à la mort. N'oublie pas ton sourire pour ce soir si tu sors. Un jury t'attend n'injurie pas le sort".
 
  • Belphegor est aussi un groupe de black et death metal autrichien, originaire de Salzbourg. Leurs paroles, ainsi que leurs pochettes d'albums sont extrêmement provocantes envers le christianisme. Un autre groupe de post-punk allemand des années 1980 porte également le nom de Belfegore.
  • On retrouve également la figure de Belphégor dans le manga populaire Beelzebub, décrit comme l'un des 7 anciens souverains du royaume des démons.  

 

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus