Cet article date de plus de 5 ans

Après le Brexit, Anne Hidalgo et Sadiq Khan veulent travailler ensemble "plus étroitement"

Dans une tribune publiée dans Le Parisien et le Financial Times, la maire de Paris Anne Hidalgo et le maire de Londres Sadiq Khan annoncent vouloir "travailler ensemble plus étroitement que jamais", et ce quatre jours après la victoire du Brexit lors du référendum du 23 juin.
La maire PS de Paris Anne Hidalgo et le maire travailliste de Londres, Sadiq Khan.
La maire PS de Paris Anne Hidalgo et le maire travailliste de Londres, Sadiq Khan. © montage MATTHIEU ALEXANDRE / AFP-WILL OLIVER/EPA/MaxPPP
Une déclaration commune pour conjurer le mauvais sort du Brexit. Dans une tribune publiée dans Le Parisien et le Financial Times, la maire PS de Paris Anne Hidalgo, et le maire travailliste de Londres Sadiq Khan annoncent vouloir "travailler ensemble plus étroitement que jamais". 

Dans leur tribune, les deux élus expliquent ainsi vouloir "concrétiser [leurs] agendas partagés", malgré les résultats du référendum britannique du 23 juin, favorables à une sortie du pays de l'Union européenne. "Il y a tant qui unit nos deux grandes villes. Une histoire partagée, une culture partagée, des défis partagés, et l'expérience partagée de compter parmi les quelques villes vraiment globales", écrivent les deux maires.

VOIR le reportage
durée de la vidéo: 01 min 27
Après le Brexit, Anne Hidalgo et Sadiq Khan veulent travailler ensemble "plus étroitement"

L'exception londonienne en faveur du "remain"

Alors que l'Angleterre et le Pays-de-Galles se prononçaient largement pour une sortie de l'Union européenne (53,4 % et 52,5 % pour le Brexit), la région londonienne, à l'image de l'Ecosse, restait en faveur du "remain", le maintien du Royaume-Uni dans l'Union (60 %).

Les deux édiles expliquent enfin vouloir faire des deux villes Londres et Paris "un contrepoids puissant face à la léthargie des Etats-nations et à l'influence des lobbys. Ensemble nous façonnerons le siècle à venir".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international royaume-uni