Cet article date de plus de 5 ans

Pour le FN Aurélien Legrand, Valérie Pécresse agit "un peu comme un vautour vis-à-vis des entrepreneurs britanniques"

Aurélien Legrand, conseiller régional FN d'Ile-de-France, était l'invité de "Samedi Politique" ce samedi 25 juin. Il condamne comme "opportuniste" l'appel de Valérie Pécresse aux expatriés et aux entreprises anglaises à venir s'installer en Ile-de-France pour faire de Paris le nouveau Londres. 
Après le Brexit, Paris et l'Ile-de-France peuvent-ils devenir le nouveau Londres ?

Valérie Pécresse "un peu comme un vautour"

C'est le sens de l'appel de Valérie Pécresse aux expatriés et aux entreprises domiciliées à Londres pour venir s'implanter en Ile-de-France et faire ainsi de Paris, la nouvelle capitale fiancière de l'Europe. 



Un appel qui n'est pas du goût d'Aurélien Legrand, conseiller régional FN d'Ile-de-France, invité aujourd'hui de "Samedi Politique".

"Avant de s'intéresser aux entrepreneurs britanniques, un peu comme un vautour sauterait sur sa proie dans une démarche opportuniste et purement communicationnelle, elle ferait mieux de s'intéresser aux entrepreneurs franciliens qui ont besoin d'aide", estime Aurélien Legrand. Le conseiller régional juge que les aides de la région aux entreprises sont du "saupoudrage". 

"Comme il n'y pas eu de pluie de sauterelles qui sont tombées sur Londres hier soir, il ne va pas y avoir d'un seul coup l'intégralité de l'économie britanique qui va fuir sa capitale pour venir s'installer ailleurs", poursuit-il. 

Une réponse logique puisque le FN souhaite que tout se passe bien pour l'économie anglaise afin de justifier un même type de référendum en France. "La question ne se pose pas en Ile-de-France, commençons par nous interesser aux entrepreneurs franciliens avant d'essayer d'aller chercher des gens qui de toute façon resteront dans leur pays", conclut le nouveau n°2 du "Rassemblement Bleu Marine".

Aurélien Legrand juge l'appel de Valérie Pécresse


Non à la hausse du Pass Navigo

Donc pour Aurélien Legrand, le moment où le trader de la City achètera son pass navigo n'est pas pour tout de suite. Il aura de toute façon les moyens de se l'offrir, même si son montant augmente comme l'envisage la présidente de la région Ile-de-France

"On est complètement opposé à ce nouveau coup de rabot au pouvoir d'achat des Franciliens", déclare le bras droit de Wallerand de Saint-Just qui estime " que Valérie Pécresse est déjà en train de trahir une de ses principales promesses de campagne". Pour financer ce pass-navigo, le groupe FN propose de tailler dans les projets du Grand Paris ou de mettre en place "une véritable politique de lutte contre la fraude". 

"On peut aussi faire des économies sur des projets farfelus comme le fait de vouloir payer son ticket de métro avec son téléphone portable", argumente Aurélien Legrand. Il s'agit du projet de smart navigo qualifié "de nouvelle lubie de Valérie Pécresse". 

Référendums locaux

Le FN appelle à voter non au réferendum de demain sur Notre-Dame des Landes. Aurélien Legrand souhaite-t-il ce type de consultation pour des questions franciliennes ? "Au FN, on est toujours très friand de référendum. Sur toutes les questions polémiques, autant donner la parole au peuple pour qu'il puisse s'exprimer", répond le conseiller régional, évoquant la fermeture des voies sur berges, alors que la Metropole du Grand Paris a regretté hier le manque de concertation d'Anne Hidalgo sur ce sujet.

"Anne Hidalgo utilise la question de la lutte contre l'automobile à des fins politiques. Elle instrumentalise cette question comme elle instrumentalise la question de la pollution. Car elle a besoin d'une majorité avec les écologistes", accuse Aurélien Legrand.

Samedi Politique avec Aurélien Legrand

Samedi Politique avec Aurélien Legrand

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne rassemblement national politique brexit