• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Brexit : Valérie Pécresse tend les bras aux expatriés

 / © Jacques Demarthon/AFP Photos
/ © Jacques Demarthon/AFP Photos

Valérie Pécresse lance un "Welcome to Paris" aux expatriés. En milieu de semaine alors que la victoire du Brexit au référendum était attendue, la présidente de la région a annoncé qu'elle se tenait prête à ce que la région "redevienne la terre d'accueil" de ceux qui étaient partis à Londres.

Par France 3 Ile de France avec AFP

Mercredi alors que les résultats du référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne étaient encore attendus Valérie Pécresse prenait les devants. La présidente LR de la région Ile-de-France, a en effet affirmé qu'en cas de Brexit, elle "se tenait prête" à ce que la région "redevienne la terre d'accueil" de ceux qui étaient partis à Londres, aux cris de "welcome to Paris".

"Je suis défavorable au Brexit, cela étant, et je le dis en toute sincérité, je me tiens prête à ce que la région Ile-de-France redevienne la terre d'accueil de tous ceux qui ont eu l'idée de partir", a déclaré Valérie Pécresse, invitée de l'émission Questions d'info sur LCP avec l'AFP, Le Monde et France Info.

Paris, the place to be

"Si jamais les Britanniques votent le out, vous savez toutes les capitales d'Europe sont sur les rangs pour rapatrier les investissements. Les Belges, les Luxembourgeois...", a-t-elle affirmé. "C'est Paris la vraie capitale! Paris l'endroit où il faut être. Nous, nous serons toujours en Europe, toujours avec l'euro. C'est extraordinaire cette stabilité", a-t-elle poursuivi ajoutant qu'elle était prête à travailler avec Anne Hidalgo, la maire PS de Paris.

Un millier d'employés de HSBC pourraient être relocalisés à Paris

La menace de Brexit aurait des conséquences sur les grands groupes financiers. Ainsi la banque HSBC menace de se replier sur Paris si la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne l'emporte jeudi lors du référendum. La banque HSBC évoque la possibilité de transférer une partie de ses activités sur le continent. Un millier d'emplois rapatriés pourraient être relocalisés dans la capitale française.



Sur le même sujet

Un incendie à Noisy-le-Sec a entraîné une forte perturbation du trafic sur le RER E et la ligne P du Transilien

Les + Lus