Attaque au couteau à Paris : plusieurs personnes blessées dont au moins une gravement, à la gare de Lyon

Un homme est soupçonné d'avoir blessé plusieurs personnes à l'arme blanche à Paris, gare de Lyon, ce samedi 3 février. Il a été interpellé par la police. Ses motivations restent inconnues, à ce stade.

Un blessé dans un état "sérieux" et deux blessés légers. C'est le bilan provisoire dressé par la préfecture de police de Paris, ce 3 février. Il fait suite à l'attaque à l'arme blanche survenue à Paris, gare de Lyon, aux environs de 8 heures.

L'assaillant a d'abord été maîtrisé par des passants et un agent de sécurité. Il a ensuite été remis à la police ferroviaire, puis interpellé. L'agression s'est produite dans le hall 3, qui a été fermé au public juste après les faits. À présent, toutes les parties de la gare sont ouvertes, et le trafic est normal. 

Une enquête est en cours. "Les raisons de son geste sont pour l'instant ignorées", a indiqué la préfecture de police à France 3 Paris-Île-de-France. 

Flou sur l'auteur, les victimes en cours de traitement

L'assaillant est de nationalité malienne. Il serait "né le 1er janvier 1992". Après son acte, il a présenté un permis de conduire italien à la police. Sur place peu après les faits, le préfet de police de Paris, Laurent Nunez, a précisé que l'individu "présente manifestement de troubles psychiatriques". De leur côté, les services du procureur de la République de Paris ajoutent que "les examens psychiatriques sur cette personne sont en cours et qu'à ce stade, le parquet national anti-terroriste n'est pas saisi de cette affaire".

Les victimes ont quant à elles été prises en charge par les secours. La première victime a été touchée à l'abdomen, avec pronostic vital engagé. Une deuxième présente des blessures au poignet et à la mâchoire, mais ses jours ne sont pas en danger. Tandis qu'une troisième personne est en "état de choc".

Article actualisé en continu... Plus d'informations à venir...

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité