Cet article date de plus de 3 ans

Attaque au couteau à Opéra : le recueillement et l'hommage aux policiers

Anne Hidalgo, Valérie Pécresse... Les réactions affluent après l'attaque au couteau qui a endeuillé la capitale, samedi soir. Un agresseur a attaqué plusieurs passants dans le quartier de l'Opéra, à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés.
Une attaque au couteau, dans le deuxième arrondissement de Paris, le 12 mai 2018.
Une attaque au couteau, dans le deuxième arrondissement de Paris, le 12 mai 2018. © Thomas SAMSON / AFP
Les réactions affluent après l'attaque au couteau qui a endeuillé la capitale, samedi soir. Un agresseur a attaqué plusieurs passants dans le quartier de l'Opéra, faisant au moins un mort et plusieurs blessés. L'agresseur est décédé après avoir été maîtrisé par les forces de police intervenues sur place.
Sur Twitter, la maire PS de Paris Anne Hidalgo exprime ses "premières pensées" à ma famille de la victime décédée lors de cette attaque. "Ce soir, notre ville a été meurtrie", écrit-elle, avant d'exprimer le soutien des "Parisiens" aux familles, aux proches et aux blessés.
La présidente LR du conseil régional d'Île-de-France Valérie Pécresse s'est également exprimée samedi soir, parlant d'une "odieuse agression". L'élue adresse ses "chaleureuses pensées" aux victimes et à leurs proches. Valérie Pécresse s'adresse également aux forces de l'ordre, dont elle salue "la réactivité".
De son côté, le député LREM du deuxième arrondissement de Paris Sylvain Maillard a fait part de ses pensées aux victimes. Lui aussi salue l'intervention des policiers, et leur "sang-froid exceptionnel".

Mes premières pensées vont aux victimes et à leurs proches de cette attaque rue Monsigny dans le 2e arrondissement de Paris.
Je salue le sang-froid exceptionnel de nos policiers parisiens qui ont neutralisé l'assaillant.
 

Le courage des policiers salué

Le président de la République Emmanuel Macron a quant à lui adressé ses pensées aux victimes. Il salue "le courage des policiers qui ont neutralisé le terroriste". Le chef de l'Etat déclare que "la France paye une nouvelle fois le prix du sang mais ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté".
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a salué sur Twitter "le sang froid et la réactivité" des policiers qui sont intervenus samedi soir, pour neutraliser l'assaillant.

Le député de l'Essonne Manuel Valls, ancien Premier ministre et ministre de l'Intérieur, salue lui aussi le "professionnalisme" des policiers, après cette "agression terrible dans le quartier de l'Opéra". Il invite à "ne pas baisser la garde".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers attaque au couteau à paris terrorisme