Bitcoin : la crypto-monnaie a-t-elle vraiment pris à Paris ?

Figuration d'un bitcoin. / © SASCHA STEINBACH/EPA/Newscom/MaxPPP
Figuration d'un bitcoin. / © SASCHA STEINBACH/EPA/Newscom/MaxPPP

Le nombre de transactions et le nombre de détenteurs de cette crypto-monnaie reste faible, ce qui fait craindre l'éclatement d'une bulle. Qu'en est-il à Paris où des commerçants l'acceptent comme moyen de paiement ?

Par France 3 Paris IDF/NC et ET

Le Bitcoin (de l'anglais 'bit' : unité d'information binaire et 'coin' : pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système de paiement pair-à-pair. La crypto-monnaie a franchi le seuil des 12.000 euros. Plusieurs facteurs expliquent la hausse de 1.000 % qu'elle a connue depuis le début de l'année.
Le Bitcoin à Paris : la crypto-monnaie a-t-elle vraiment pris ?
Le Bitcoin (de l'anglais 'bit' : unité d'information binaire et 'coin' : pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système de paiement pair-à-pair. La crypto-monnaie a franchi le seuil des 12.000 euros. Plusieurs facteurs expliquent la hausse de 1.000 % qu'elle a connue depuis le début de l'année. Mais le nombre de transactions et le nombre de détenteurs de cette monnaie reste faible, ce qui fait craindre l'éclatement d'une bulle. Le Bitcoin a franchi pour la première fois le seuil de 12.000 euros. Il ne valait que quelques centimes lors de son lancement en 2009, et s'échangeait encore à 5.000 dollars à la mi-octobre. Intervenants : Manuel Valente (directeur de la Maison du Bitcoin), Gaël Ouaki (directeur du Rickshaw) - N. Cohen / M. Tafnil

Crainte de l'éclatement d'une bulle

Elle ne valait que quelques centimes lors de son lancement en 2009, et s'échangeait encore à 5.000 dollars à la mi-octobre. Mais le nombre de transactions et le nombre de détenteurs de cette monnaie reste faible, ce qui fait craindre l'éclatement d'une bulle. 
La Maison du Bitcoin, à Paris. / © France 3 Paris IDF/N. Cohen
La Maison du Bitcoin, à Paris. / © France 3 Paris IDF/N. Cohen

 

Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus