Bob Sinclar reporte son concert sur l'Arc de Triomphe : "Ils ont eu peur d’une énorme fête"

Le DJ était censé mixer au sommet de l'Arc de Triomphe ce lundi soir, sans public, pour récolter des fonds pour lutter contre le coronavirus. Les autorités "ont eu peur d’un débordement", explique l’artiste.

Le DJ prévoyait de mixer depuis l'Arc de Triomphe ce lundi 4 mai, avant report (illustration).
Le DJ prévoyait de mixer depuis l'Arc de Triomphe ce lundi 4 mai, avant report (illustration). © MAXPPP
A l’origine annoncé pour ce lundi soir, à 20h02 juste après les applaudissements en soutien aux soignants, le concert de Bob Sinclar sur l'Arc de Triomphe est remis à plus tard. Le DJ set, qui devait être retransmis en ligne depuis le sommet du monument parisien, sans public ni dispositif de sons et lumières pour éviter les regroupements, a visiblement inquiété les autorités.

"Ils ont eu peur d’une émeute, raconte l’artiste à France 3 Paris Île-de-France, depuis son studio. Avec le succès des émissions que je fais depuis 48 jours maintenant, ils ont eu peur d’un débordement, que les gens viennent, se déconfinent, et qu’on fasse une énorme fête. Eclairage, fumigènes, écran, musique… C’est vrai que je ne me suis pas rendu compte de l’impact."Le projet de live, désormais reporté, a été organisé avec la plateforme Cercle Music dans le but de réunir un maximum de fonds, pour lutter contre le Covid-19. Les dons récoltés doivent être transmis à trois organisations : Médecins Sans Frontières, Fondation de France et 101fund. Sur sa page Facebook, Cercle Music avance également des questions de "sécurité" et de "santé", évoquant une décision prise d’un "commun accord avec l'artiste, le Centre des monuments nationaux, les autorités, et les associations".

"L’erreur, c’était peut-être de donner le lieu"

"L’erreur, c’était peut-être de donner le lieu, confie Bob Sinclar. Si on l’avait donné au dernier moment, peut-être que ça aurait changé la donne." Le DJ explique ceci dit que l’idée du concert "partait d’un bon sentiment", avec "un élan incroyable" de la part du public. L’artiste raconte avoir voulu s’engager "simplement au départ pour partager" sa "passion pour la musique". "Je me suis retrouvé dans mon studio, j’ai voulu leur raconter mon histoire musicale, celle que j’ai vécu depuis que je suis rentré pour la première fois dans un club, détaille l’artiste. Je ne me suis pas rendu compte de l’impact que ça allait avoir… On se lance, c’est une chaîne de solidarité, beaucoup d’artistes font ça."

Bob Sinclar assure qu’il continuera de son côté à organiser des shows quotidiens, de 14h à 15h, depuis son studio. "Quand on fait les choses avec sincérité, avec passion, ça se ressent, avance le DJ. J’ai l’habitude de mixer devant des gens, en ce moment je ne mixe devant personne mais je reçois des messages avec un amour, c’est un vrai bonheur tous les jours." La nouvelle date pour le concert au sommet de l’Arc de Triomphe, elle, n’a pas encore été annoncée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture coronavirus santé société solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter