Canicule à Paris : le record de chaleur pourrait être battu jeudi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert
Météo France prévoit 42° à Créteil jeudi.
Météo France prévoit 42° à Créteil jeudi. © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

Le préfet d'Île-de-France a activé le niveau 3 du plan canicule. Les températures pourront dépasser les 40° par endroits, notamment dans la capitale, jeudi 25 juillet.

Le deuxième épisode de canicule risque d'être encore plus chaud que le premier. Météo France annonce en effet des températures extrêmes qui pourront dépasser les 40° jeudi dans la matinée, avec un pic à 42° à Créteil, dans le Val-de-Marne.

Du jamais-vu dans la région, enfin presque. A Paris, le précédent record date de 40,4 ° et a été enregistré le 28 juillet 1947. Mais en 2003 et 2015, des températures approchant les 40° avaient été relevées, sans toutefois atteindre ce seuil.

Le préfet de région a déclenché le niveau 3 du plan canicule. Il prévoit notamment l'ouverture de places d'hébergement d'urgence, la surveillance accrue des personnes vulnérables inscrites sur le fichier "Chalex" ou l'ouverture de "salles rafraichies" dans des lieux publics.  

Les bons comportements à adopter

Les personnes les plus vulnérables doivent prendre particulièrement leurs précautions. Les personnes âgées de plus de 65 ans doivent se mouiller régulièrement la peau (leur corps "ne transpire pas assez pour pouvoir maintenir sa température") et boire régulièrement.

D'autre part, quelques bons comportements sont à suivre :
  • Boire régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif.
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...).
  • Manger en quantité suffisante et ne pas boire d'alcool.
  • Éviter les efforts physiques.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.