La cathédrale Notre-Dame de Paris fait retirer 16 de ses statues, bientôt rénovées

C’est un chantier exceptionnel : 16 statues fixées autour de la flèche de Notre-Dame ont été démontées ce jeudi. Direction le Périgord, pour rénovation.

Notre-Dame risque de se sentir un peu seule ces prochaines années, sans ses 12 apôtres et ses quatre évangélistes. La cathédrale parisienne vient en effet de dire adieu (temporairement) à 16 de ses statues.

Installées autour de la flèche, les pièces ont été décrochées ce jeudi au cours d’une opération exceptionnelle. Un chantier vertigineux mené à l’aide d'une grue de plus de 100 mètres de haut, placée au pied du monument.

Image insolite : les apôtres et les évangélistes ont dû être décapités, pour des raisons techniques, le temps du décrochage et de la descente.

Entre 100 et 120 millions d’euros pour chaque statue

« La dépose et la restauration de chacune des 16 statues coûtent environ entre 100 et 120 millions d’euros, explique Richard Boyer, le directeur de SOCRA (l’entreprise spécialisée dans la conservation d'œuvres d'art, en charge du projet). Dans le cadre de l’opération de la restauration de la flèche, qui est financée par l’Etat et le ministère de la culture, le clergé a trouvé des mécènes. L’Etat s’engage à Notre-Dame d’abord parce qu’il en est propriétaire. Il a la charge de ce monument historique. » L’ensemble des éléments va prendre la direction de Périgueux, pour se refaire une beauté. La restauration de la flèche de la cathédrale devrait s’étaler sur les trois prochaines années. En 2022, les statues feront ainsi – après rénovation – leur retour.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité