Clément Beaune rappelle à l’ordre les taxis parisiens qui refusent la carte bancaire : "C’est illégal et inacceptable"

A sept mois des Jeux de Paris 2024, le ministre délégué chargé des Transports avertit les professionnels, tenus par la loi de disposer d'un terminal de paiement. "Un taxi parisien sur trois refuse le paiement par carte bancaire", pointe-t-il du doigt.

Il évoque un "test mystère" réalisé dimanche 31 décembre. Dans un message publié sur X, Clément Beaune ciblent les taxis parisiens qui refusent le paiement par carte bancaire. Un professionnel sur trois serait concerné dans la capitale, selon le ministre délégué chargé des Transports.

"Je l’ai déjà dit à la profession : c’est illégal et inacceptable", écrit Clément Beaune. Et d’ajouter : "Nous renforcerons les contrôles et les sanctions. Que ce soit clair pour tous,  en particulier à 200 jours des Jeux".

Les clients peuvent signaler les taxis auprès des services préfectoraux

La loi Grandguillaume, entrée en vigueur en décembre 2016, indique que "pour toutes les courses réalisées par un taxi, quel que soit le montant du prix, le passager peut payer dans le véhicule par carte bancaire".

Comme l'explique franceinfo, l'absence de terminal de paiement est passible du retrait de la carte professionnelle du taxi et d'une amende de troisième classe. En cas de refus, le client peut prendre le numéro d’immatriculation du taxi ainsi que son numéro d’autorisation de stationnement, situé sur l’aile droite du véhicule, pour effectuer un signalement auprès des services préfectoraux.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité