Le commissariat du XIIIe arrondissement de Paris temporairement fermé pour suspicion d'un cas de coronavirus

Trois touristes chinoises se sont présentées au commissariat du XIIIe arrondissement de Paris. Parmi ses 3 personnes venues déposer plainte pour vol, l'une a fait un malaise. Par précaution le commissariat a été bouclé pendant quelques heures. Il est maintenant réouvert.
Le commissariat du XIIIe arrondissement de Paris a été fermé par mesure de précaution en lien avec le coronavirus.
Le commissariat du XIIIe arrondissement de Paris a été fermé par mesure de précaution en lien avec le coronavirus. © IP3 PRESS/MAXPPP
Trois ressortissantes chinoises se sont présentées au commissariat du XIIIe arrondissement ce matin pour porter plainte suite à un vol. L'une d'entre elle a fait un malaise se sentant fiévreuse. Ses trois touristes ont déclaré être en provenance de Milan, ville du nord de l'Italie où des cas de coronavirus ont été détectés.

Par précaution, le commissariat a été fermé, le Samu s'est rendu sur place. Les policiers ayant été en contact avec les touristes ont été confinés. Les locaux sont en cours de désinfection. Le ministère de la Santé a été informé.

"Par précaution, personne ne rentre ni ne sort du commissariat", a déclaré une source policière, "le temps d'effectuer des vérifications pour savoir si cette femme est atteinte du nouveau coronavirus".

Début février, une note de service a été envoyée aux commissariats parisiens par la directrice de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP) pour rappeler les principes de prise en charge d'un cas suspect et les mesures de protection des agents. 

Le commissariat a été réouvert à la mi-journée.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société