Coronavirus : trois nouveaux cas positifs parmi les joueurs du PSG

Les annonces d’infections au coronavirus s’enchaînent au Paris Saint-Germain. Après Neymar, Angel Di Maria et Leandro Paredes, le club a confirmé la contamination de trois joueurs supplémentaires. De quoi compromettre le maintien de Lens-PSG, le 10 septembre.

Selon "L’Equipe", le gardien du PSG Keylor Navas fait partie des trois nouveaux cas positifs au coronavirus (illustration).
Selon "L’Equipe", le gardien du PSG Keylor Navas fait partie des trois nouveaux cas positifs au coronavirus (illustration). © FRANCK FIFE / AFP
La liste s’allonge. Le Paris Saint-Germain a confirmé jeudi soir "le résultat de trois nouveaux cas positifs" parmi l’équipe, suite aux "derniers tests PCR SarsCoV2 réalisés au sein de l’effectif". "Ces joueurs suivent le protocole sanitaire approprié", a affirmé le club, sans communiquer l’identité des joueurs concernés. Ces joueurs viennent en tout cas rejoindre Neymar, Angel Di Maria et Leandro Paredes dans la liste des joueurs placés en quarantaine par le PSG. Il est fort probable que les nouveaux cas se trouvent parmi les joueurs présents à Ibiza, pendant les congés accordés par le club après la finale de Ligue des champions perdue contre le Bayern Munich, avec les trois athlètes dont la contamination avait déjà été confirmée.

Selon L’Equipe, les nouveaux cas concernent Marquinhos, Keylor Navas et Mauro Icardi. Conséquence : plus de la moitié de l'équipe-type est en tout cas désormais touchée par le Covid-19. A noter que l’entraîneur parisien Thomas Tuchel devra en plus faire en fonction de l’état de forme de Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe, sélectionnés avec l’équipe de France face à la Croatie, deux jours avant Lens-PSG.

Vers un assouplissement du protocole sanitaire

Cette information vient un peu plus compromettre le maintien de cette rencontre, censée se tenir le 10 septembre prochain, en Ligue 1. Pour rappel, le protocole sanitaire mis en place par la Ligue de football professionnel (LFP) implique – en théorie – la possibilité de reporter un match dès la confirmation de quatre cas positifs au sein d’une équipe, sur huit jours glissants.

Si la LFP a annoncé un assouplissement du protocole en question, avec un maintien des rencontres tant que 20 joueurs de chaque effectif sont négatifs, la Ligue n’a pas encore précisé quand la nouvelle règle pourrait être adoptée. Le déplacement du club parisien est donc de plus en plus incertain.Au-delà de Lens-PSG, la multiplication des cas au sein du Paris Saint-Germain et d’autres équipes professionnelles – rugby compris – pose la question des conséquences économiques à terme.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg football sport coronavirus/covid-19 santé société