Covid-19 : La vaccination est ouverte aux personnes obèses majeures dès aujourd’hui

Emmanuel Macron l’a annoncé dans un entretien à la presse régionale. Toutes les personnes obèses majeures peuvent désormais se faire vacciner. Une décision saluée par les associations.

L'obésité est un facteur de risques aggravant de la Covid-19.
L'obésité est un facteur de risques aggravant de la Covid-19. © Fred TANNEAU / AFP

Magnola va bientôt pouvoir vivre normalement. Avec 108 kilos, cette francilienne ne sortait que très peu de chez elle depuis un an de peur d'être contaminée par la Covid-19. Aujourd'hui elle est soulagée. Elle va recevoir sa première injection.   

L’obésité, soit un indice de masse corporelle supérieur à 30, concerne 17% des Français selon l'OMS. Jusqu’à présent seules les personnes obèses de plus de 50 ans pouvaient se faire vacciner. Les associations et les médecins regrettaient cette incohérence vaccinale. Désormais toutes les personnes en surpoids majeures peuvent se faire vacciner.

Nous allons donc ouvrir à compter du 1er mai la vaccination à tous les plus de 18 ans qui ont une surcharge pondérale sérieuse (indice de masse corporelle supérieur à 30). J'invite les 2,3 millions de Français concernés à se rendre dans les centres de vaccination dès ce week-end", a déclaré Emmanuel Macron à la presse régionale en présentant son plan de déconfinement.

 47 % des patients Covid admis en réanimation sont obèses

Cet élargissement des critères d'éligibilité a été salué par Anne-Sophie Joly, la présidente du collectif des associations d’obèses. "C’est la population qui occupe la réanimation à hauteur de 47 % et les décès à hauteur de 40 %. A ce jour on a plus de 40 000 mort qui ont eu des problèmes de poids" a-t-elle souligné.

Elle a également tenu rappeler le lien entre pauvreté et obésité : "Il y a une énorme prévalence de surpoids en Seine-Saint-Denis par exemple. Si vous juxtaposez la carte du chômage en France et celle de l’obésité, c’est quasiment la même", a-t-elle déploré.

La vaccination est également ouverte aux personnes de moins de 50 ans souffrant d'autres comorbidités comme l'hypertension compliquée, les maladies cardiovasculaires, les antécédents d'AVC ou les insuffisances rénales et cardiaques. "Aucune prescription médicale ne sera demandée" indique le ministère de la Santé dans un communiqué. 

Calculer son IMC, indice de masse corporelle

IMC = poids en kg/taille² en m. Ce poids idéal correspond au poids en kg divisé par le carré de la taille (en mètres). Par exemple pour un adulte de 70 Kg qui mesure 1 mètre 80, l'Imc est égale à 70 divisé par 1,8 au carré (soit 1,8 multiplié par 1,8). L'Imc est de 20.

IMC entre 18,5 et 25 : corpulence normale

IMC entre 25 et 30 : surpoids (surcharge pondérale)

IMC au-delà de 30 :obésité

IMC de 35 à  : obésité sévère

IMC au-delà de 40 : obésité morbide ou massive

Le calendrier vaccinal à ce jour

-Pour l'instant, la vaccination est ouverte à tous à partir de 55 ans.

-Pour les moins de 55 ans, des motifs médicaux précis sont nécessaires.

-Pour les plus de 50 ans sans maladie particulière la vaccination sera ouverte dès le 15 mai.

-Malgré les demandes de certains médecins, le président de la République exclut toujours d’ouvrir la vaccination aux plus jeunes sans maladie grave. Ils devront attendre la mi-juin.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société