Crise sanitaire : les contrôles se multiplient à Paris et en Île-de-France

Couvre-feu, port du masque… Pour faire respecter les mesures sanitaires, la police communique sur de nombreuses interventions. Exemple samedi soir dans le Xe arrondissement à Paris, avec une opération de contrôle.

Opération de contrôle samedi soir, entre Strasbourg-Saint-Denis et Château d'Eau.
Opération de contrôle samedi soir, entre Strasbourg-Saint-Denis et Château d'Eau. © France 3 PIDF

Opération de contrôle samedi soir, entre Strasbourg-Saint-Denis et Château d'Eau.  Pour faire respecter les mesures sanitaires, les policiers du Xe arrondissement de Paris patrouillent dans les rues.n

Au cours de la soirée, la police pénètre par exemple dans un salon de coiffure occupé par de nombreux clients, et où la jauge de huit mètres carrés par personne ne semble pas être respectée. Verbalisé, le coiffeur – qui dit ne pas comprendre la décision – encourt une amende de 135 euros.

On fait preuve d’un peu de diplomatie sur le début

Agathe Bossion, commissaire de police centrale adjointe du XXe arrondissement

Dans les rues, la police passe en phase de contrôle du couvre-feu, à 18h. "On fait preuve d’un peu de diplomatie sur le début et de discernement en informant les gens qu’il est 18h, et qu’ils doivent rentrer à leur domicile, explique Agathe Bossion, commissaire de police centrale adjointe du XXe arrondissement, à France 3 Paris IDF. Après 18h et quelques minutes, on pourra commencer à verbaliser."

Si les agents font preuve de pédagogie avec une femme qui vient de rater son bus, un jeune homme sans masque ni attestation reçoit lui une amende de 135 euros, à l’occasion d’un autre contrôle.

113 verbalisations et quatre interpellations après des "rassemblements illégaux dans des bars" et "une fête rassemblant 60 personnes"

La préfecture de police de Paris a annoncé avoir mené des interventions dans la nuit de samedi à dimanche, dans le XIXe arrondissement de la capitale, à Bondy (Seine-Saint-Denis), à Orly et Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne), "pour des rassemblements illégaux dans des bars et une fête rassemblant 60 personnes". La PP a communiqué un bilan de 113 verbalisations, et quatre interpellations : les gérants des bars, et l’"organisateur de la soirée".

De son côté, la police nationale des Yvelines a annoncé avoir verbalisé 15 individus pour non-respect du couvre-feu, samedi soir à Versailles. "Ils s'étaient introduits de force sur un chantier dans le but de tourner un clip vidéo", selon la police.

Les contrôles sont plus nombreux depuis début février, selon la police. Plus de 167 000 amendes ont été notifiées depuis la mise en place du couvre-feu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité covid-19 santé