• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Découverte des secrets des eaux de Paris et d'Île-de-France : Le château d’eau de Montmartre

Avec plus de 1200 fontaines et points d’eau potable d’époques et de styles différents, 38 piscines municipales, des sources, des puits artésiens et autres guinguettes au bord de la Seine, Paris dispose d’un patrimoine singulier, mais trop souvent méconnu. Dans « Eau de Paname » Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau. / © France 3 IDF / Paname
Avec plus de 1200 fontaines et points d’eau potable d’époques et de styles différents, 38 piscines municipales, des sources, des puits artésiens et autres guinguettes au bord de la Seine, Paris dispose d’un patrimoine singulier, mais trop souvent méconnu. Dans « Eau de Paname » Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau. / © France 3 IDF / Paname

Partons à l'exploration des secrets des eaux de Paris et de l'Île-de-France. Pour ce faire, nous vous emmenons au sommet de Paris pour découvrir ou redécouvrir le château d’eau de Montmartre, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Par France Montagne

La grande histoire de l'eau de Paris

Avec plus de 1200 fontaines et points d’eau potable d’époques et de styles différents, 38 piscines municipales, des sources, des puits artésiens et autres guinguettes au bord de la Seine, Paris dispose d’un patrimoine singulier, mais trop souvent méconnu.
Dans « Eau de Paname » Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau.
Un élément, géré, valorisé, maitrisé tout au long de l’histoire de Paris.
Un élément de plus en plus précieux, que nous devons chérir comme un être cher.
 
Construit en 1927, rue du Mont-Cenis, cet édifice culmine à 175 mètres d'altitude, hauteur de la butte comprise, ce qui en fait un des monuments les plus hauts de la capitale.
  / © France 3 Paris IDF/Paname
Construit en 1927, rue du Mont-Cenis, cet édifice culmine à 175 mètres d'altitude, hauteur de la butte comprise, ce qui en fait un des monuments les plus hauts de la capitale.   / © France 3 Paris IDF/Paname
 

Le château d’eau de Montmartre

Visible à des kilomètres à la ronde, du haut de ses 43 m, le château d'eau de la butte est l'un des éléments architecturaux majeurs du célèbre quartier de Montmartre.
Construit en 1927, rue du Mont-Cenis, cet édifice culmine à 175 mètres d'altitude, hauteur de la butte comprise, ce qui en fait un des monuments les plus hauts de la capitale.
 
Son décor de façade, dans un style architectural néo-byzantin, est semblable à celui de la basilique du Sacré-Cœur. / © France 3 Paris IDF/Paname
Son décor de façade, dans un style architectural néo-byzantin, est semblable à celui de la basilique du Sacré-Cœur. / © France 3 Paris IDF/Paname


Harmonieux dans le quartier

Comme le réservoir de Montmartre, situé à quelques mètres de là, il est de couleur blanche afin de conserver l'harmonie du quartier.
Son décor de façade, dans un style architectural néo-byzantin, est semblable à celui de la basilique du Sacré-Cœur.

Et un et deux et trois 

A l'origine, l'édifice n'abrite que deux cuves d'eau potable dans sa partie supérieure.
En 1938, une troisième est construite en étages inférieurs pour stocker de l'eau non potable.
Depuis, le château d'eau a une capacité de stockage de 870 mètres cubes d'eau.
 
En 1938, une troisième est construite en étages inférieurs pour stocker de l'eau non potable. / © France 3 Paris IDF / Paname
En 1938, une troisième est construite en étages inférieurs pour stocker de l'eau non potable. / © France 3 Paris IDF / Paname
 

3 millions de parisiens consomment de l'eau du robinet

L'eau potable alimente les habitations de la partie haute de la butte de Montmartre ainsi que les commerces et les fontaines à boire situées à une altitude supérieure à 100 m.
L'eau non potable sert, elle, aux services municipaux, à l'arrosage des parcs et jardins et au nettoyage des rues et des trottoirs.
En plus des habitants de Montmartre, huit parisiens sur 10 boivent quotidiennement de l'eau du robinet. Ce qui fait à peu près 3 millions d'usagers.
 

 

Sur le même sujet

incendie Montfermeil

Les + Lus