• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le don de cheveux, comment ça marche?

Si vous avez la chance d'avoir une belle et longue chevelure, et que vous voulez faire une bonne action, avez-vous déjà pensé au don de cheveux?

Par Julie Jacquard



L’association Solidhair collecte des mèches de cheveux pour les revendre ensuite à des perruquiers. L’argent ainsi récolté permet d’aider des personnes atteintes d’un cancer et en difficulté financière. Elles pourront acheter une prothèse capillaire: une perruque de qualité, en cheveux naturels.

Il faut savoir que ce genre de perruque coûte autour des 700 euros et que la sécurité sociale ne rembourse que 300 euros. Et encore les plafonds viennent d’être réévalués.

Grâce aux dons de cheveux, Solidhair, apporte une aide financière qui peut aller jusqu’à 400 euros, par malade.
Cette association existe depuis 2015 et elle a déjà aidé plusieurs centaines de personnes.

Comment ça marche ?

Pour donner, c’est assez simple, mais il y a des conditions à respecter bien sûr.
Le cheveu ne doit être ni coloré, ni décoloré et la longueur minimum des mèches est de 25 cm. 

Ensuite, vous avez deux options :

- Soit vous vous coupez vous-même les cheveux. Pour cela, aidez-vous du tuto disponible sur le site de l’association Solidhair.
© Solidhair
© Solidhair

Vous devez bien vous laver les cheveux, les sécher et les brosser.
Ensuite, faites entre deux et quatre couettes avec deux élastiques à différents niveaux pour maintenir la mèche…
Et couper au-dessus du premier élastique, de façon bien nette et droite.
Enroulez les mèches dans du papier, type essuie-tout.
Et glissez-les tout simplement dans une enveloppe à envoyer à cette adresse : Deluxe Beauté - 20, rue de Longchamp, 75116 Paris

- Autre option, vous pouvez vous rendre dans un des salons partenaires le plus proche de chez vous. Vous trouverez une carte interactive sur le site de Solidhair.

Et si vous n’avez pas les cheveux assez longs, vous pouvez toujours faire un don financier.
 

Sur le même sujet

Interview de Cédric Villani, candidat à l'investiture LREM à la mairie de Paris

Les + Lus