Du repose-pieds pour WC au couteau-éplucheur, les inventions franciliennes du concours Lépine

Le repose-pieds pour toilettes, conçu contre les problèmes de transit. / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
Le repose-pieds pour toilettes, conçu contre les problèmes de transit. / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF

A l’occasion de la 115e édition de la Foire de Paris, on vous présente trois inventions made in Île-de-France exposées cette année au concours Lépine.

Par France 3 Paris IDF

Si le concours Lépine accueille parfois des inventions peut-être un peu trop insolites et pas forcément indispensables, l’événement a vu défilé une série d’inventions beaucoup plus marquantes au fil de son histoire. Le lave-vaisselle, l'aspirateur électrique, les premières lentilles de contact… En 118 ans d’existence, la liste est longue.

Pour la nouvelle édition de la Foire de Paris, qui accueille chaque année le concours, on trouve entre autres trois créations franciliennes : le repose-pieds intégré aux WC, le couteau-éplucheur et le porte-lunettes aimanté. Génial ou complétement inutile ? On vous laisse juge.
 

#1 Le couteau-éplucheur

Le couteau-éplucheur, pour couper et éplucher en même temps (ou presque). / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
Le couteau-éplucheur, pour couper et éplucher en même temps (ou presque). / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
Comme son nom l’indique, l’objet permet à la fois de couper et éplucher. Un prototype de couteau deux-en-un inventé par Corinne Schwartz, une pharmacienne parisienne.

Le mot de l’inventrice : « On est six à la maison, donc il faut faire vite pour les purées, les soupes, les ratatouilles… Le principe, c’est de gagner du temps. »
 

#2 Le porte-lunettes aimanté

Le porte-lunettes aimanté, une invention de Gilles Berthault, un artisan bijoutier basé à Clamart. / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
Le porte-lunettes aimanté, une invention de Gilles Berthault, un artisan bijoutier basé à Clamart. / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
Le principe est assez simple : le porte-lunettes, aimanté, se fixe sur les vêtements et accueille l’une des branches de la monture. Gilles Berthault, l’artisan bijoutier basé à Clamart (Hauts-de-Seine) à l’origine de la création, en a fabriqué lui-même 1 500 exemplaires.

Le mot de l’inventeur : « On est allé sur le périphérique avec une moto pour le tester, à 30, 40, 60 km/h et ainsi de suite. Pour vérifier la sécurité. »
 

#3 Le repose-pieds pour toilettes

Le repose-pieds pour toilettes, conçu contre les problèmes de transit. / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
Le repose-pieds pour toilettes, conçu contre les problèmes de transit. / © P. Pachoud / France 3 Paris IDF
D’après Florent Pacheron, l’inventeur, le repose-pieds – directement intégré aux toilettes – est un remède contre certains problèmes de transit : « Quand on l’ouvre, on a un repose-pieds qui arrive à la bonne hauteur, pour atteindre l’angle de 35 degrés [au niveau des genoux]. » Le principe : s’accroupir, plutôt que simplement s’assoir sur la cuvette.

Le mot de l’inventeur : « Le problème est de plus en plus connu, et validé par la communauté médicale. Mais en France, il n’y avait pas de produit sur le marché vraiment dédié à ça. »

En 2018, c’est un infirmier urgentiste aux Pompiers de Paris, Samuel Mercier, qui avait décroché la plus prestigieuse récompense parmi plus de 500 inventions. Sa création : le « MedPack », une station de travail médicale extra-hospitalière. La Foire de Paris est ouverte au public dès ce samedi, jusqu'au mercredi 8 mai.
 

Sur le même sujet

Sarcelles - Violences au lycée de la Tourelle, les enseignants maintiennent leur droit de retrait

Les + Lus