Émeutes : au moins 20 millions d'euros de dégâts pour les transports en Île-de-France

La facture des dégâts pour les transports causés par les émeutes pourrait s'élever à au moins 20 millions d'euros en Île-de-France annonce IDFM ce lundi.

Les émeutes ont causé "au moins 20 millions d'euros de dégâts" pour les transports publics en Ile-de-France, annonce ce lundi IDFM, l'autorité régionale des transports. Dans cette somme, il faut compter "les bus brûlés, un tramway brûlé, deux tramways endommagés et les mobiliers urbains qui ont été cassés", a précisé IDFM à l'AFP, confirmant une information du Parisien.

Des bus et des trams pris pour cible

Depuis le début des émeutes suite à la mort de Nahel, 17 ans, tué par un tir policier, des bus et des trams ont été ciblés par les émeutiers. Mercredi dernier dans un dépôt de bus d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, 12 véhicules ont été incendiés et 14 dans le dépôt de la société ProCars à Provins (Seine-et-Marne), a détaillé IDFM.

La semaine dernière, une rame du tramway T6 a été brûlée à Clamart dans les Hauts-de-Seine. Depuis vendredi, les bus et trams n'opèrent plus à partir de 21 heures. Une mesure qui vise à protéger les agents. Celle-ci sera maintenue jusqu'à "nouvel ordre" selon IDFM. Au total, 39 bus ont été brûlés, partout en Ile-de-France depuis le début des émeutes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité