• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Explosion à Paris : une cagnotte pour aider les familles des deux pompiers décédés

Le caporal-chef Simon Cartannaz et le sapeur de première classe Nathanaël Josselin sont décédés lors d'une explosion dans un commerce à Paris (IXe). / © Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris
Le caporal-chef Simon Cartannaz et le sapeur de première classe Nathanaël Josselin sont décédés lors d'une explosion dans un commerce à Paris (IXe). / © Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris

Deux pompiers sont morts dans l'explosion d'une boulangerie samedi 12 janvier dans le IXe arrondissement de Paris. Une cagnotte a été créée par les Œuvres sociales des Sapeurs-Pompiers de Paris pour aider leur famille.

Par Marc Taubert avec AFP

Leur nom s'ajoute à ceux qui ont sacrifié leur vie pour aider les autres. Le caporal-chef Simon Cartannaz et le sapeur de première classe Nathanaël Josselin sont décédés en mission, samedi 12 janvier 2019, lors d'une explosion au 6 rue de Trévise (Paris IXe) dans une boulangerie.
Ils avaient été appelés peu après 8h 30 pour un incendie et rapidement alertés par des voisins d'une fuite de gaz qui serait probablement à l'origine de l'explosion.

Gravement touchés, les deux militaires sont évacués en arrêt cardio-respiratoire, mais ne survivront pas. Une cagnotte a été mise en place pour aider leur famille.

Un hommage leur a été rendu ce dimanche 13 janvier :
 

Deux pompiers décorés

Le caporal-chef Simon Cartannaz était âgé de 28 ans et originaire de Chambéry (73). Il avait intégré la brigade de sapeurs-pompiers de Paris en août 2013 tout en étant sapeur-pompier volontaire à Chambéry.

Il a été décoré d’une médaille pour acte de courage et de dévouement (ACD) échelon bronze et d’une médaille de la Sécurité Intérieure (MSI), échelon bronze en 2016. Il était célibataire et sans enfant.
Le sapeur de première classe Nathanaël Josselin était lui âgé de 27 ans et originaire de Migennes (89). Il avait intégré la brigade de sapeurs-pompiers de Paris en octobre 2014 et était aussi sapeur-pompier volontaire à Brienon (89).

Il avait été décoré de la médaille de la Sécurité Intérieure (MSI), échelon bronze en 2016.

Il était lui pacsé et père d’un garçon de 3 ans.
 

Deux autres pompiers morts dans la région

Ces deux décès portent à quatre le nombre de pompiers morts en une année en Île-de-France.
Quatre pompiers morts en une année en Île-de-France
Intervenant : Lieutenant-Colonel Gabriel Plus, Porte-parole Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. - France 3 Paris - Île-de-France - Didier Foyer et Nathalie Gallet
Le 10 janvier 2018, le sergent Jonathan Lassus-David des sapeurs-pompiers est gravement blessé lors d'une intervention dans un incendie criminel de parking à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Il décède à l'hôpital le quatre jours plus tard.

Le 5 septembre de la même année, un sapeur-pompier de 27 ans, Geoffroy Henry, est tué à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) à l'arme blanche par un homme de 31 ans en "crise de démence", qui blesse grièvement un autre pompier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

maitrise

Les + Lus