Football : 68 interpellations en marge de la finale de la Ligue des Champions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tom Rousset

La police a procédé à plusieurs dizaines d'interpellations en marge de la finale de la Ligue des Champions ce samedi au Stade de France.

La  police a procédé à 68 interpellations dans la soirée de samedi à Paris et Saint-Denis durant la finale de la Ligue des Champions indique la Préfecture de Police dans un communiqué. Le match avait lieu au Stade de France à Saint-Denis. Les pompiers ont eux été sollicités sur une centaine d'interventions sur des blessures légères. 

Le match retardé de 30 minutes

 De nombreux  supporters sans billet ou avec de faux billets ont "perturbé l'accès au stade" avant le match explique la préfecture dans un communiqué. De ce fait, le coup d'envoi du match a été retardé d'une trentaine de minutes. Des supporters munis d'un billet n'ont pas pu accéder au stade durant le match. De nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux rendent compte de la situation aux abords du Stade de France. 

            

La presse anglaise pointe du doigt le maintien de l'ordre 

Les journaux anglais de ce dimanche pointent du doigt le maintien de l'ordre aux abords du stade. "Stade de Farce" titre par exemple le célèbre tabloïd The Sun.

De son coté, le chef du service football du  Daily Telegraph, Jason Burt raconte dans un récit à la première personne qu'il a été ciblé par des gaz lacrymogènes avant le match. Enfin, le club de Liverpool a demandé l'ouverture d'une enquête pour comprendre la nature des dysfonctionnements. Selon plusieurs journaux anglais, des personnalités du football européen ont également appelé à ce que Paris ne se voit plus confier l'organisation de finales européennes à l'avenir.