Le gouvernement veut évacuer les campements de migrants du nord-est de Paris “avant la fin de l'année”

Des migrants porte d’Aubervilliers, au nord de Paris, en octobre 2019. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Des migrants porte d’Aubervilliers, au nord de Paris, en octobre 2019. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Christophe Castaner a annoncé ce mercredi que les camps de migrants au nord-est de la capitale seraient « évacués avant la fin de l'année ». Entre 1 500 et 3 000 exilés y vivent actuellement, dans des conditions insalubres.

Par France 3 PIDF / AFP

Comment gérer sur le long terme l’hébergement des migrants, alors que des centaines de personnes vivent dans des conditions insalubres à deux pas de la capitale ? Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a en tout cas annoncé ce mercredi que les campements dans le nord-est de Paris seraient « évacués avant la fin de l'année » 2019.

« La constitution de campements de personnes migrantes, notamment dans les grandes agglomérations, constitue une anomalie du fonctionnement de notre système d'hébergement et d'asile », a expliqué le gouvernement. A noter qu’on trouve actuellement entre 1 500 et 3 000 exilés dans les camps de migrants du nord-est de la capitale.
Une annonce communiquée lors de la présentation des mesures gouvernementales sur l'immigration, lors desquelles l’exécutif a entre autres expliqué vouloir restreindre certains critères du regroupement familial comme celui des « liens personnels et familiaux ».

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus