• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Circulation différenciée et mesures anti-pollution ce qu'il faut savoir

Avec la circulation différenciée, les amendes peuvent aller de 68 à 135 euros. / © D. Morel / France 3 Paris IDF
Avec la circulation différenciée, les amendes peuvent aller de 68 à 135 euros. / © D. Morel / France 3 Paris IDF

Ce dimanche 25 août, un pic de pollution à l'ozone est annoncé. Des mesures pour limiter la circulation automobile ont été prises. Réduction de la vitesse sur les grands axes, qui peut circuler ou pas? Comment fait-on lorsqu'on rentre de vacances ou de week-end? Explications.

Par France 3 Paris Ile-de-France

Cette fois pas d'hésitation ou de polémique entre la mairie de Paris et la préfecture. Les mesures anti-pollution ont été prises dès l'annonce de ce pic pollution à l'ozone.
 

La circulation différenciée sauf pour les vacanciers

Seule les vignettes Crit'Air 0, 1 et 2 sont autorisées à circuler dans la capitale et dans le périmètre compris jusqu'à l'A86. Pour les autres, vignettes Crit'Air 3,4,5 elles doivent rester au parking.
Les amendes en cas de non respect de l'interdiction de circuler peuvent aller de 68 à 135 euros.

Si vous rentrez de vacances vous n'êtes pas concernés. Des contrôles sont mis en place mais les policiers seront indulgents. Il faudra cependant prouver que vous rentrez avec un ticket de péage ou si les agents constatent que vous avez des bagages.
 
 

Réduction de la vitesse

Pour tous ceux qui peuvent circuler, il faudra quand même lever le pied. Un abaisssement de la vitesse de 20 km/h est exigé sur les principaux axes routiers.
 

Tarif unique dans la majorité des transports en commun

Un seul ticket, un seul tarif 3,80 euros pour tous vos déplacements. Ile-de-France Mobilités a mis en place le forfait anti-pollution.
 

Sur le même sujet

Mounir Mahjoubi rejoint Benjamin Griveaux

Les + Lus