Circulation : 4 km de bouchons... Un "record" de fluidité sur les routes d'Île-de-France

Avec seulement quatre kilomètres de bouchons sur les routes d'Île-de-France, la circulation était particulièrement fluide ce jeudi matin... Bien loin des tristes records de cette année 2018, marquée par les intempéries. Petite revue de chiffres...

Des routes quasiment désertes et aucun problème pour se garer... C'est sans doute l'une des satisfactions de l'automobiliste francilien, lorsqu'il prend sa voiture en plein mois d'août. Jeudi matin, le site d'informations routières Sytadin relevait seulement quatre kilomètres de bouchons, vers 10 heures 40, sur l'ensemble de la région parisienne. Un chiffre qui ferait rêver n'importe quel conducteur, plus habitué, en Île-de-France, à des cumuls de bouchons à trois chiffres.

730 kilomètres

Car rappelez-vous de ces tristes records : 730 kilomètres de bouchons cumulés le 6 février dernier - la faute à la neige et au verglas - ; ou bien encore 588 kilomètres le 5 juin ; puis près de 590 kilomètres d'embouteillages, le 12 juin, alors que la pluie s'abattait sans interruption sur la région parisienne. Bouchons et circulation vont en effet de pair en Île-de-France. Rien qu'un chiffre pour s'en convaincre : en 2016, les automobilistes franciliens ont en moyenne "perdu" 90 heures dans les embouteillages, soit 12 heures de plus que l'année précédente, selon une étude de l'application V-traffic, rapportée par nos confrères du Parisien.

Vendredi, la circulation devrait rester peu chargée en région parisienne, en tout cas dans le sens des départs. Bison futé annonce toutefois une journée orange dans le sens des retours. Samedi, la journée sera aussi particulièrement chargée, notamment dans le sens des retours, indique également le prévisionniste.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité