Covid-19 : des centres de dépistage ouvrent dans le métro parisien

Dès ce mercredi et le jeudi 29 avril, deux centres de dépistage à la Covid-19 sont déployés dans le métro parisien, aux stations Châtelet-Les Halles et Bobigny Pablo Picasso.

La station de métro Châtelet Les Halles.[© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]
La station de métro Châtelet Les Halles.[© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Se faire dépister dans le métro. C’est désormais possible. Depuis ce mercredi et à partir du jeudi 29 avril, l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France, la Région Ile-de-France, la RATP, Île-de-France Mobilités et la Croix Rouge Française déploient deux centres de dépistage à la Covid-19 dans le métro parisien, respectivement aux stations Châtelet-Les Halles et Bobigny Pablo Picasso.

Ils sont situés au niveau de la plateforme d’échange entre les quais du RER A et du RER B à Châtelet-les-Halles et à la gare routière de Bobigny Pablo Picasso, au niveau de l’arrêt de bus 251, direction Aulnay. Ils sont ouverts du lundi au vendredi de 6h à 10h puis de 17h à 21h pour une période expérimentale de deux semaines.

Pour les "travailleurs exposés"

L’un des objectifs principaux de ces centres est d’aller au plus près des Franciliens et de renforcer les possibilités de dépistage pour les "travailleurs exposés" ainsi qu’aux "voyageurs transitant par ces gares pendant ou en dehors des horaires d’affluence et d’ouverture des lieux de dépistage classiques en pharmacie et laboratoire", comme l’indique un communiqué.

Chaque centre est composé de onze personnes "dont des médiateurs de lutte anti-covid issus de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme et de la Croix Rouge Française, en charge du prélèvement et de la prévention auprès des voyageurs, et d’un infirmier diplômé d’État", explique le communiqué. Des messages sonores de promotion de ces dispositifs seront diffusés directement au sein des gares pour les voyageurs souhaitant se faire dépister. 

Le déploiement de ces centres est effectué dans un contexte de circulation active de l’épidémie à Paris et en Île-de-France. La question de l’augmentation des cas de variants est particulièrement inquiétante. Au 27 avril, d’après les chiffres de Santé publique France, plus de 7 800 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux franciliens et près de 1 800 cas graves en réanimation. Selon les dernières données de Covid Tracker, le taux d'incidence – nombre de cas pour 100 000 habitants – est de 461 en Ile-de-France, contre 302 pour la moyenne française.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé