• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Déclaration de revenus : les conseils pratiques d'un avocat

© Maxppp
© Maxppp

Les contribuables ont encore quelques semaines pour déclarer leurs revenus de l'année 2016, en ligne ou sur papier. Pour certains d'entre nous, cela peut être synonyme de casse-tête devant le formulaire fiscal... Alors voici quelques conseils juridiques pour rester zen.

Par France 3 Paris IDF/ET

Oubliez votre phobie administrative ! Avec les beaux jours, vient l'heure de déclarer ses revenus. En fonction de votre département, si vous optez pour la déclaration en ligne, vous avez jusqu'au 23 mai (département numéro 1 à 19), 30 mai (20 à 49) ou jusqu'au 6 juin 2017 (50 à 976) pour remplir votre formulaire. Mais attention, si vous ne voulez pas renoncer à la déclaration papier, la date limite de dépôt est fixée au 17 mai 2017

Et déclarer ses revenus, s'il s'agit d'un devoir, n'est pas toujours une partie de plaisir. Alors pour aider les contribuables à se sortir de cet exercice parfois fastidieux, les avocats fiscalistes du barreau de Paris leur viennent en aide. Des consultations sans rendez-vous jusqu'à 18 heures, dans les 20 mairies d'arrondissement de la capitale (et jusqu'à 19 heures dans les mairies du 12ème et du 18ème).

Voici quelques conseils à retenir, pour ne pas paniquer devant votre déclaration de revenus...

# Ne pas s'y prendre à la dernière minute

Déclarer ses revenus est une tâche fastidieuse, parfois longue, fonction de la diversité de ses sources de revenus : travail ou capital, pluralité du nombre d'employeurs... Si la déclaration est pré-remplie, il convient néanmoins de vérifier l'exactitude des sommes reportées sur votre formulaire. Du coup, il est conseillé de ne pas s'y prendre à la dernière minute, dans "la précipitation", explique Antoine Reillac, avocat au barreau de Paris.

# Votre cas n'est pas celui de votre voisin

Pas d'application hasardeuse du droit fiscal ! Chaque contribuable est en soi un cas spécifique. Lorsque vous remplissez votre formulaire, attention également à ne pas vous tromper de case... "Une petite erreur, la mauvaise case, ça peut coûter très cher des années plus tard", explique cet avocat. Il est donc conseillé de se reporter si nécessaire aux notices explicatives fournies par le fisc. Une foire aux questions est également disponibles ici, sur le site de Bercy.

# En ligne ou sur papier ?

Attention à ne pas laisser passer la date ! Elle est fonction du type de déclaration : papier ou en ligne. Cette dernière est désormais obligatoire pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence 2015 est égal ou supérieur à 28.000 euros, et dont la résidence principale est équipée d'un accès à internet.

Sur le même sujet

Le festival d'Auvers-sur-Oise dans les crèches et les entreprises

Les + Lus