Cet article date de plus de 3 ans

Grand Paris Express : le premier tunnelier est prêt à démarrer à Champigny-sur-Marne

Le premier tunnelier de percement du futur Grand Paris Express, le "super-métro" qui irriguera le Grand Paris, a été lancé samedi 3 février, à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. Il va travailler sur le percement de la future ligne 15 (Pont de Sèvres - Noisy-Champs-sur-Marne)
Le premier tunnelier de percement du Grand Paris Express vient d'être inauguré, samedi 3 février. Il a été descendu à 20 mètres sous terre, à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, où il va commencer à creuser la première portion du tunnel de la future ligne 15 du "super métro" du Grand Paris.

La ligne 15 Sud reliera Pont de Sèvres à Noisy-Champs-sur-Marne, soit 33 kilomètres, en une quarantaine de minutes et en desservant 16 gares et 22 communes. Sa mise en service théorique est prévue fin 2022.

D'ici là, 10 tunnelier creuseront les différents tronçons de tunnels, tout autour de Paris. Des tunneliers qui évoluent à une profondeur, de 15 à 55 mètres sous la surface du sol, et avancent à un rythme moyen de 12 mètres par jour.

Construit sur mesure, chacun de ces tunneliers est acheminé sur place en pièces détachées et assemblé à l'intérieur du puits de départ du creusement. Remplissant plusieurs fonctions, forage, évacuation des déblais et pose des anneaux en béton armé du tunnel, ces machines sont de véritables trains-usines



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ratp économie transports sncf