Grève RATP : près de 400 km de bouchons en Île-de-France dans l'après-midi

Avec la paralysie presque complète des transports en commun, de nombreux Franciliens se sont reportés sur la voiture. Vers 17h30, un pic a été atteint avec 384 km de bouchons dans la région.
Les bouchons ont atteint près de 400 km en Île-de-France.
Les bouchons ont atteint près de 400 km en Île-de-France. © IP3 PRESS/MAXPPP
Pour ceux qui ont été obligé de se déplacer et de prendre leur voiture, les déplacements aux portes de Paris et sur les grands axes franciliens ressemblent à un parcours du combattant. D'énormes bouchons se sont formés à partir du milieu d'après-midi pour atteindre près de 400 km cumulés.

Sur l'autoroute A4, comptez de forts ralentissements jusqu'à Croissy-Beaubourg, en Seine-et-Marne, dans les deux sens.

De même, sur l'autoroute du soleil (A6), les bouchons atteignent Savigny-sur-Orge dans le sens Paris – Province. Au nord et à l'est, l'A1 et l'A3 sont aussi touchées par un trafic très dense jusqu'à Aulnay-sous-Bois.

Enfin, la circulation sur le périphérique intérieur comme extérieur est très difficile pour les usagers.

A la publication de cet article à 18h20, les bouchons étaient légèrement en baisse mais étaient toujours supérieurs à 350 km.

Consultez le trafic en temps réel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation trafic routier économie transports