• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

En Ile-de-France, comment la pollution aux particules fines se forme-t-elle ?

Comment expliquer ce pic de pollution ?

Le seuil d'alerte sera encore dépassé mercredi, avec des concentrations en particules fines particulièrement fortes. Explications de ce phénomène.

Par Cécilia Sanchez


C'est l'un des épisodes de pollution hivernale les plus marquants des dix dernières années. A l'origine de ce pic, il y a évidemment le trafic routier, mais aussi le chauffage au bois. Pourtant, ce dernier ne représente que 5% de la consommation énergétique en Ile-de-France. Mais responsable, à 50%, de l'émission de ces particules. 


Alors des mesures ont été prises pour limiter ce mode de chauffage, mais il est bien plus difficile à contrôler que le trafic sur les routes, régulable avec la circulation alternée, reconduite pour une deuxième journée mercredi. Dernier responsable, les gaz rejetés par les industries.

La météo de ces derniers jours, sans vent, empêche la dispersion des particules fines. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Sylvie Zaidman, directrice du musée de la Libération - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin

Les + Lus