L'Ile-de-France ouvre 2300 places d'hébergement avant le grand froid

© Jeff Pachoud/AFP Photos
© Jeff Pachoud/AFP Photos

Plus de 2.300 places d'hébergement d'urgence ont été ouvertes en Ile-de-France pour accueillir les personnes à la rue, en prévision de la baisse des températures attendues ces prochains jours

Par Christian Meyze

Le préfet de région, Michel Cadot, a annoncé l'ouverture immédiate ou déja effective, de 2300 places d'hébergement d'urgence pour permettre de faire face à la vague de froid qui s'amorce pour les jours à venir.

"A la veille d'un week-end un peu plus froid, avec des températures qui sont en train de baisser, de nouvelles places ont ouvert ces derniers jours." Michel Cadot, qui visitait un centre d'hébergement ce vendredi 8 décembre, a précisé :"Nous avons au total pré-réservé 4.400 places, soit 600 à 700 places supplémentaires par rapport à l'année dernière".

Au total, et selon un chiffre qui peut évoluer, 1.641 places sont déjà ouvertes à Paris. Elles incluent 60 places délocalisées hors de la capitale au centre de Coye-La-Forêt (Oise) pour des femmes isolées et familles, et 64 en Seine-Saint-Denis.

Si les places venaient à manquer dans les prochains mois, l'Etat pourrait alors réquisitionner des gymnases et bâtiments, a ajouté M. Cadot.

Chaque année, entre le 1er novembre et le mois d'avril, on ouvre ainsi des places d'hébergement pour abriter les personnes vulnérables, dont le nombre augmente sensiblement à Paris, notamment avec l'arrivée continue de migrants. Sur l'année écoulée, "chaque nuit, près de 100.000 personnes ont été prises en charge dans la région Ile-de-France, pour un coût de près de 900 millions d'euros", a même précisé le préfet de région

Sur le même sujet

L'impact de la crue sur les bateliers et les entreprises des bords de Seine

Près de chez vous

Les + Lus