Journées du patrimoine : ces lieux insolites qui ouvrent leurs portes en Île-de-France

La BNF fait partie des 17.000 lieux à ouvrir ses portes au public. / © IP3 PRESS/MAXPPP
La BNF fait partie des 17.000 lieux à ouvrir ses portes au public. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Des milliers de lieux publics et privés sont ouverts ce week-end à l'occasion des Journées européennes du patrimoine. France 3 Paris Île-de-France vous propose quelques lieux à visiter dans la région.

Par MT avec AFP

A Paris, les visiteurs peuvent découvrir les coulisses de la Comédie-Française ou du Théâtre du Châtelet récemment rénové, le Cirque d'Hiver, l'Eden Cinéma, plus vieux cinéma du monde encore en activité, la Piscine Molitor ou l'Hippodrome de Longchamp ou encore l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne.

En cette année de l'incendie de Notre-Dame, des objets, donc le coq de la flèche, seront montrés au ministère de la Culture, et l'immense tapis de laine de l'époque de Louis-Philippe exposé au Mobilier national.

Val d'Oise

Les passionnés d'archéologie se régaleront en visitant des vestiges d’un amphithéâtre gallo-romain du Ier siècle situés dans le lycée Evariste Galois à Beaumont-sur-Oise. L’amphithéâtre était l’un des plus petits connus en Gaule et fut abandonné à la fin du IIIe siècle. Il pouvait accueillir environ 1 500 spectateurs.

À Pontoise, le monastère du Carmel ouvre ses portes. Il a été fondé au début du XVIIe siècle. C'est le plus ancien carmel encore en activité en France.

France 3 Paris Île-de-France en opération spéciale au Château de Vigny (Val d'Oise) pour parler patrimoine.

Val-de-Marne

Le patrimoine industriel est aussi accessible ce jour. La RATP ouvre par exemple les portes d'un de ses dépôts de locomotives à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Dans le même département, la centrale de géothermie pourra être visitée.
 

Seine-Saint-Denis

Les usagers de la ligne D pourront aussi être surpris. La SNCF transportera des trésors historiques à bord de cinq wagons d'une rame de la ligne D de Transilien. Quant à la RATP, elle proposera de visiter le chantier de la station Rosny-Bois-Perrier (Seine-Saint-Denis), construite à ciel ouvert.

Autre lieu rarement ouvert au public : la Maison d’éducation de la Légion
d’Honneur – ancienne abbaye royale.
 

Hauts-de-Seine

À Issy-Les-Moulineaux, un musée étonnant proposera des activités. Il s'agit du Musée français de la Carte à jouer. Créé en 1981, il est l’un des rares à traiter de ce thème dans le monde. Ses collections se composent de plus de 7 000 jeux de cartes, mais également de gravures, dessins et objets en rapport avec l’univers du jeu.

Autre lieu à ne pas rater : le fabuleux jardin Albert-Kahn. Ce banquier avait décidé de consacrer sa fortune à la paix universelle et finança entre 1910 et 1931 des campagnes de prises de vue photographiques et cinématographiques dans le monde entier. Vous pourrez visiter son ancienne propriété avec son jardin et sa demeure, transformée en musée, à Boulogne-Billancourt.
 

Essonne

Le centre ultra-sécurisé du CEA de Saclay ouvre ses portes ce week-end. Derrières des grilles et barbelés, 6.000 chercheurs travaillent dans un cadre exceptionnel. L'accès y est normalement interdit car il est question de nucléaire. Après "quelques procédures d'accès", les visiteurs découvrent 220 hectares dédiés à la recherche, 33 km de routes, des perspectives à la Versailles et un magnifique patrimoine architectural.
 

Seine-et-Marne

À voir en Seine-et-Marne : les anciens réfectoires bâtis par les industriels Menier de la ville de Noisiel. Ils sont situés au cœur de la cité ouvrière et sont inscrits au titre des monuments historiques en 1986. La ville a pour projet de transformer les réfectoires en équipement de proximité offrant des espaces aux associations.

A Longueville, le Musée vivant du chemin de fer des passionnés pouponnent de vieilles machines. Une locomotive de la Compagnie du Nord construite en Allemagne en 1911 et dénichée sur eBay sera exposée. Elle n'est plus en état de marche mais elle a toujours fière allure. Il a fallu 15.000 heures de travail pour la remettre en état après son retour d'Angleterre, où son dernier propriétaire l'avait fait rouler jusqu'à épuisement.
 

Yvelines

Dans le département, vous pourrez visiter le château de Saint-Germain-en-Laye autrement et accéder aux archives de la RATP. Elles sont situées dans un tunnel désaffecté sous l'édifice.

A Aubergenville, c'est la Cité Renault qui ouvre ses portes. L’architecte Bernard Zehrfuss l'a édifiée entre 1950 et 1953.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les utilisateurs de trottinettes Lime vont devoir payer lors d'une mise en fourrière

Les + Lus