Journées du patrimoine : ces monuments fermés à Paris

Le bâtiment de la préfecture de police de Paris situé sur l'Île de la Cité ne sera finalement pas ouvert au public. / © ERIC FEFERBERG / AFP
Le bâtiment de la préfecture de police de Paris situé sur l'Île de la Cité ne sera finalement pas ouvert au public. / © ERIC FEFERBERG / AFP

Plusieurs institutions et musées ont renoncé à ouvrir samedi à l'occasion des Journées européennes du patrimoine (certains même le dimanche), en raison notamment d'une mobilisation annoncée des gilets jaunes.

Par MT/AFP

Plusieurs monuments ne vont finalement pas ouvrir leurs portes ce week-end de Journées européennes du patrimoine par crainte des manifestations de gilets jaunes et de dégradations. Une journée qui sera aussi marquée par un défilé de Forces ouvrières contre les retraites et des Marches pour le climat.

Sont d'abord concernées les institutions de l'ouest parisien, notamment celles proches des Champs-Élysées, haut lieu des manifestations. Des monuments du centre de Paris, en particulier des lieux de pouvoir, seront aussi inaccessibles au public.

L'Arc de triomphe (dégradé en décembre dernier) sera fermé samedi et dimanche, comme la Chambre de commerce et d'industrie, la préfecture de police sur l'Île de la Cité ou les ministères de l'Éducation nationale et de la Transition écologique.
 

Des lieux fermés que le samedi

Situés tout près des Champs-Élysées, les musées des Petit et Grand Palais, où un parcours photo avait été aménagé à travers la Nef, seront fermés samedi.

Ce sera aussi le cas de la mairie du VIe arrondissement, de l'Hôtel Rothalin-Charolais, siège du ministère chargé des Relations avec le Parlement, dont la porte avait été défoncée en janvier par des manifestants, et de l'Hôtel de Noirmoutier, résidence du préfet de région. Tous deux sont situés rue de Grenelle, près des Invalides.
 

Accès sur réservation

L'Élysée, le ministère des Armées, le ministère de la Culture, où des objets sauvés de l'incendie de Notre-Dame seront exposés, le ministère de l'Intérieur et l'Assemblée nationale ne pourront être visités que sur réservation, pour éviter les longues files d'attente et aussi que des éléments perturbateurs soient tentés de s'infiltrer parmi les visiteurs.
 

Sur le même sujet

Les + Lus