Quelles sont les communes qui subventionnent l'achat d'un vélo électrique ?

© PhotoPQR/Courrierdel'Ouest/MaxPPP
© PhotoPQR/Courrierdel'Ouest/MaxPPP

La prime du gouvernement pour l'achat d'un vélo électrique va être supprimée dès février 2018, cette prime pouvait aller jusqu'à 200 euros, un vrai manque à gagner pour les habitants. Certaines communes de l’Île-de-France ont conservé une aide financière locale mais elles sont rares.

Par France 3 Ile de France / EB

Moins d'un an après son entrée en vigueur, le gouvernement a annoncé dès février 2018 la fin de la prime pour l'achat d'un vélo électrique. Cette prime, qui peut aller jusqu'à 200 euros, sera supprimée dans le cadre du projet de loi de finances (PLF), a annoncé jeudi le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin.

Elle sera supprimée à partir du 1er février 2018, selon le ministère de la Transition écologique, qui explique qu'"elle aura permis de financer près de 250.000 vélos" et qu'"on peut considérer que la filière a démarré grâce à cette impulsion". Elle représentait environ 20 % du prix d'achat moyen d'un vélo à assistance électrique (VAE), qui s'élève à 1.018 euros, selon l'organisation professionnelle Union Sport et Cycle, qui militait pour sa reconduction.

Les villes qui ont supprimé leurs aides à l'achat d'un vélo électrique

Dans certaines communes d'Ile de France, une aide financière qui existait avant la prime d'Etat a été supprimée. C'est le cas pour la communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest qui rassemble les communes des Hauts-de-Seine suivantes : Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves, Ville-d'Avray. Avant 2017, la subvention s'élevait à 25% du prix d'achat TTC d'un vélo à assistance électrique neuf (VAE), elle était plafonnée à 200€.

Même chose à Cergy-Pontoise, dans le Val-d'Oise, où la mairie indique sur son site internet que suite à la décision "de l’Etat de prendre à sa charge cette subvention pour les VAE. La Communauté d’agglomération a décidé de mettre fin à son dispositif à compter du mercredi 5 avril 2017".
© MaxPPP
© MaxPPP


Les villes qui ont conservé la prime


A Paris, la subvention de la Ville de Paris a été maintenue après l'annonce de la prime d'Etat. Elle s'élève à 33% du prix d'achat TTC du vélo à assistance électrique (VAE), ou cyclomoteur électrique neuf, elle est plafonnée à 400€. Elle s'adresse aux particuliers domiciliés à Paris, dans la limite d'une aide par personne. Et n'est pas cumulable avec la prime d'Etat. Pour plus d'informations sur cette subvention rendez-vous sur le site de la Mairie de Paris.

A Sceaux dans les Hauts-de-Seine, la subvention existe toujours, elle s'élève à 20% du prix d'achat TTC du vélo à assistance électrique neuf (VAE), et est plafonnée à 200€. Elle s'adresse aux particuliers domiciliés à Sceaux, dans la limite d'une subvention par personne.

A Fontenay dans le Val-de-Marne, la ville accorde une aide communale fixé à 500 euros par véhicule. Cette aide est calculée en fonction du quotient familial.


Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus