Remboursement du pass Navigo : la plateforme accessible à partir de mercredi

Les abonnés Navigo vont être remboursés jusqu'à 100 euros pour la période du mois d'avril et de début mai. / © Didier Morel - France 3 Paris Ile-de-France
Les abonnés Navigo vont être remboursés jusqu'à 100 euros pour la période du mois d'avril et de début mai. / © Didier Morel - France 3 Paris Ile-de-France

Les usagers possédant un pass Navigo mensuel ou annuel pourront demander le remboursement pour la période du mois d'avril et début mai. La plateforme sera activée ce mercredi 20 mai.

Par MT

Même procédure que lors des grèves. Les abonnés possédant un pass Navigo mensuel ou annuel, les Navigo Senior et les titulaires d'une carte Imagine R seront intégralement remboursés pour la période du mois d'avril et des 10 premiers jours du mois de mai.

Il suffira de se connecter sur la plateforme mondedommagementnavigo.fr et de remplir un formulaire.
 

Jusqu'à 100 euros remboursés

Bonne nouvelle pour les abonnés qui se voient remboursés aussi la moitié de leur titre de transport par leur entreprise puisqu'ils empocheront la totalité du remboursement "un coup de pouce pour le pouvoir d’achat et un geste de reconnaissance", selon IDF Mobilités (l'opérateur en charge des transports dans la région).

Ainsi, seront remboursés à hauteur de 100 euros les abonnés annuels et mensuels Navigo toutes zones et :
- 91,22 euros pour ceux des zones 2-3
- 88,83 euros pour les zones 3-4
- 86,70 euros pour les zones 4-5

Les abonnés annuels séniors seront remboursés de 50 euros. Les abonnés Navigo Solidarité mois 75% se verront rembourser une somme allant de 17 à 25 euros selon les zones qu'ils ont et de 43 à 50 euros pour les abonnés Navigo Solidarité mois 50%.
 

Pas de procédure automatique

Valérie Pécresse, présidente de la région et d'IDF Mobilités, avait expliqué début avril dernier à Parigo ne pas pouvoir faire de remboursement automatique. "Nous n’avions pas la solution technique pour désactiver les pass annuels à la fin du mois de mars, pour un mois, par Internet. Ça aurait été le plus simple, mais ce n’est pas possible."

Et d'ajouter : "pour être précis, c’est une société filiale de la SNCF et de la RATP, Comutitres, qui s’occupe de la billettique. Ce n’est pas IDF Mobilités. Il y a encore beaucoup de lourdeurs dans le système d’information, on n’a malheureusement pas de solution plus pratique à offrir, j’en suis vraiment désolé".

Un remboursement qui devrait coûter 100 millions d'euros à l'opérateur de transports.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus