Grève dans les transports jeudi : les métros et tramways circuleront normalement

Un préavis de grève a été déposé ce jeudi 29 septembre. La grève touchera principalement le RER B et les bus.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

À la suite d'un préavis appelant à une journée de grève interprofessionnelle ce jeudi 29 septembre, la RATP annonce ses prévisions de trafic. 

Pour le métro : le trafic sera normal

Concernant le tramway, le trafic sera légèrement perturbé indique la RATP, avec, en moyenne, neuf tramways sur 10 qui circuleront sur l'ensemble du réseau.

Seule la ligne T3a sera touchée par cette grève. Les trains circuleront uniquement entre Pont du Garigliano et Porte d'Ivry avec un tramway sur deux.

La SNCF doit de son côté communiquer ses prévisions mercredi.

Les bus et le RER B perturbés

En ce qui concerne le RER (zone couverte par la RATP, à Paris et petite couronne) : le trafic sera normal sur le RER A. L'interconnexion est maintenue à Nanterre-Préfecture.

Sur le RER B, en revanche, le trafic sera perturbé avec en moyenne trois trains sur quatre. Cependant, l'interconnexion est maintenue à la Gare du Nord.

Enfin, deux bus sur trois circuleront sur l'ensemble du réseau avec certaines lignes très perturbées. En revanche, le trafic sera normal sur le réseau Noctilien.

La RATP précise que les informations sont disponibles sur le site et l’application d’Île-de-France Mobilités, sur ratp.fr, sur l’appli Bonjour RATP, mais aussi sur les comptes Twitter de lignes, les écrans en station, par SMS, emailing et par messages sonores diffusés dans les stations et gares.

La CGT, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse appellent jeudi à une journée de grève et de manifestation, une "première étape" en attendant d'autres mobilisations sous le mot d'ordre: "augmenter les salaires, pas l'âge de la retraite".