Grève dans les transports : un trafic quasi-normal à la RATP, des perturbations sur le RER et Transilien

Alors que la CGT-RATP a appelé à la grève ce jeudi 17 septembre, la circulation des métros, des bus et des trams n’est que peu perturbée à Paris. Des perturbations sont toutefois prévues du côté du RER et sur le réseau Transilien. On fait le point sur le trafic.

Plusieurs stations de métro sont fermées en raison de la manifestation annoncée à Paris (illustration).
Plusieurs stations de métro sont fermées en raison de la manifestation annoncée à Paris (illustration). © IP3 PRESS/MAXPPP
Trafic quasi-normal à la RATP. Alors que plusieurs syndicats ont appelé ce jeudi à une journée d’action contre la politique sociale du gouvernement, les perturbations sont faibles sur le réseau de la régie des transports parisiens.

A Paris, le trafic des métros, des bus et des trams est quasi-normal, avec toutefois des stations fermées à Paris, "en raison d’une manifestation sur voie publique", annoncée place de la République. Dès 11h (sauf pour Champs-Elysées Clémenceau et Miromesnil, où le dispositif est appliqué dès 10h), les stations concernées sont :Les correspondances ne seront pas assurées. A noter par ailleurs que certaines lignes de bus risquent aussi d’être perturbées, en raison également de l’organisation de la manifestation : 20, 26, 46, 56, 57, 61, 69, 71, 75, 76, 86, 91, 96, 215, et 351.

Des perturbations sur le RER et le réseau Transilien

Du côté du RER et sur le réseau Transilien, des perturbations sont toutefois à prévoir :

La CGT-RATP appelle à la mobilisation contre "la casse des services publics"

Pour ce qui est des revendications, la CGT-Cheminots craint que les salariés risquent de "payer la crise par une nouvelle détérioration de leurs conditions sociales, de l’emploi, et de leur pouvoir d’achat". Recrutements, "ré-internalisation" des emplois, régularisation des CDD et des intérimaires en CDI, salaires, primes, un "véritable plan de relance de Fret SNCF"… Plusieurs demandes sont formulées par le syndicat. Salaires, règles sanitaires et protection des agents, fin des "plans sociaux déguisés", ouverture de "négociations pour tendre vers les 32 heures à la RATP", "abandon de la réforme Macron des retraites"… Du côté de la CGT-RATP, le syndicat appelle à "contraindre la Direction à abandonner ses plans régressifs" et à se mobiliser contre "la casse des services publics, celui de la santé et de la protection sociale en passant par ceux de l’éducation et des transports publics".La manifestation parisienne, place de la République, est prévue à 14 heures. Le cortège doit ensuite se diriger vers la place de la Nation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social ratp transports sncf rer transports en commun métro