Handball : ESBF - Paris 92 suivez le match en direct à 19h

De retour dans le championnat après leur victoire en ligue européenne, les Lionnes parisiennes ont bien l’intention de triompher des Bisontines.

L'équipe du Paris 92 lors de la troisième journée de LBE contre Mérignac. Crédit photo Pierre Violet
L'équipe du Paris 92 lors de la troisième journée de LBE contre Mérignac. Crédit photo Pierre Violet

Gagner et conserver sa (précieuse) place dans le classement. Voilà l’objectif principal des Lionnes du Paris 92 (3ème au classement) ce mercredi soir, au Palais des sports Ghani-Yalouz, face à l’ESBF Besançon Handball (10ème), dans le cadre de la 11ème journée de Ligue Butagaz Energie (LBE) – le championnat de France de handball féminin.

Les Parisiennes enchaînent sur leur troisième match en une semaine après le nul obtenu à Dijon la semaine dernière (21-21) et la victoire ce week-end en ligue européenne face aux Hongroises du NKSE Vaci (sur le score de 34 à 33). Une victoire qui fait du bien au moral, surtout avant la reprise de la LBE, de quoi apporter de la confiance au sein de l’équipe.

Se reposer sur ses lauriers est néanmoins prohibé. La rencontre contre Besançon s’annonce importante à bien des égards pour les Parisiennes. "Il n’y a pas de matchs faciles. On ne part jamais de l’idée que tel ou tel match est une formalité. Le match de Besançon est important", explique Bruno Klieber, directeur général du Paris 92, interrogé par France 3 Paris Île-de-France.

Un match "difficile"

Les joueuses elles-mêmes s’attendent également à un match compliqué. "Déjà l’année dernière, on avait eu beaucoup de mal contre Besançon", se souvient Adja Ouattara, évoluant au poste de pivot. "C’est une très belle équipe. Elle court beaucoup et dispose de beaucoup de joueuses de duel (…) Le match va être difficile, mais on est là pour remporter la victoire", ajoute-t-elle, estimant que "le match va très certainement se jouer sur notre manière de défendre. Il faut bien se préparer sur ce point précis".

"C’est un match très important pour nous", souligne de son côté Catherine Gabriel, gardienne du Paris 92 et ancienne Bisontine. "Jouer contre Besançon n’est pas une partie de plaisir. C’est une équipe jeune, dynamique, avec beaucoup de joueuses physiques (...) C’est une équipe qui ne lâche rien, comme nous", précise-t-elle.

Catherine Gabriel remplacera d'ailleurs la gardienne principale Léa Serdarevic, testée positive à la covid-19 la semaine dernière.

La gardienne du Paris 92, Catherine Gabriel. Crédit photo Pierre Violet
La gardienne du Paris 92, Catherine Gabriel. Crédit photo Pierre Violet


"Pas de points à perdre"

L’une des grandes ambitions du club reste, à terme, d’arriver, à la fin du championnat, dans les trois premiers du classement : synonyme de participation à la coupe d’Europe l’année suivante.

Si les équipes n'en sont qu'à leur onzième journée de compétition – sur 26 dans le calendrier – un élément rentre en ligne de compte : la covid-19. La crise sanitaire a provoqué de nombreux reports de matchs. Beaucoup d’équipes se retrouvent ainsi avec deux, trois, voire quatre rencontres en retard. Les Parisiennes en comptent trois, et les Bisontines, quatre.

Le classement est également très serré. Les clubs de Metz et Brest sont respectivement premier et deuxième du championnat avec une avance conséquente sur les autres. Mais entre le Paris 92 et le douzième du championnat Mérignac (sur 14 équipes au total), il n'y a que 5 points d’écart. Et avec certaines équipes ayant un, ou plusieurs, matchs en retard, toute défaite et/ou toute victoire d’une équipe rend possible une modification de tout le classement. Pour rappel : une victoire au handball vaut 2 points, et un match nul, un point.

Adja Ouattara, pivot du Paris 92. Crédit photo Pierre Violet
Adja Ouattara, pivot du Paris 92. Crédit photo Pierre Violet

Autant dire que rien n’est encore fait. D’où la nécessité pour les Parisiennes de s’imposer à Besançon aujourd’hui. "Compte tenu du calendrier et de l’état actuel du classement, il n’y a pas de points à perdre. On va à Besançon pour gagner le match", insiste Bruno Klieber. Nul doute que le spectacle sera au rendez-vous ce soir et que les Lionnes devront rugir afin de se donner du courage.

En partenariat avec Sport en France, France 3 Paris Île-de-France vous donne rendez-vous mercredi 13 janvier à 19h pour suivre en direct un match de la 11ème journée de la Ligue Butagaz Energie, Besançon - Paris 92.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball féminin handball sport