Agression au couteau à la préfecture de police de Paris : quatre employés sont morts ainsi que l'assaillant

L’agresseur a pénétré les locaux de la préfecture armé d’un couteau. / © MARTIN BUREAU / AFP
L’agresseur a pénétré les locaux de la préfecture armé d’un couteau. / © MARTIN BUREAU / AFP

Ce jeudi en début d'après-midi, un fonctionnaire de la préfecture de police de Paris, muni d’une arme blanche, a agressé ses collègues. Il a tué quatre personnes. L’assaillant a été abattu dans la cour. 

Par France 3 Paris IDF avec AFP

Armé d’un couteau, un fonctionnaire qui était employé au service informatique de la Direction des Renseignements a a attaqué plusieurs de ses collègues de la préfecture de police située sur l'Île de la Cité, à Paris entre 12h30 et 13 heures. Quatre personnes ont été tuées (trois hommes et une femme, trois fonctionnaires et un agent administratif) et une blessée en urgence absolue, mais "dont les nouvelles sont plutôt rassurantes" selon le ministre de l'Intérieur.

L’assaillant a été abattu dans la cour de la préfecture. Une perquisition est en cours à son domicile à Gonesse dans le Val d'Oise selon les informations de franceinfo. Sa femme aurait été placée en garde à vue.

Selon le ministre de l'Intérieur, l'employé était "âgé de 45 ans", "employé de catégorie C depuis 2003" et "n'a jamais présenté de difficultés comportementales". 
Le parquet antiterroriste n'a pas été saisi de l'affaire. Pour l'instant, les enquêteurs explorent la piste du conflit personnel. Selon le procureur de la République, une enquête a été "confiée à la brigade criminelle pour des chefs d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique et tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Le Président et les membres du gouvernement sur place

Le président de la République, Emmanuel Macron s'est rendu sur place peu après 15 heures. Le Premier ministre, Edouard Philippe, ainsi que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, l'ont précédé sur les lieux. Ils étaient accompagnés par le préfet de police et le Procureur de la République de Paris.
Anne Hidalgo, la maire de Paris, s'est également rendu sur place et s'est exprimée sur les réseaux sociaux.

Le quartier de la préfecture bouclé plusieurs heures

Les locaux de la préfecture ont été bouclés, et les secours sont arrivés sur place. Peu après 13h30, la station Cité sur la ligne 4 du métro a été fermée par mesure de sécurité. Elle a été rouverte à 17h10. Les alentours de la préfecture ont été bouclés, la circulation a dû être interrompue et a repris en fin d'après-midi. Un hélicoptère de la Sécurité civile s'est posé sur le Pont Marie pour prendre en charge les victimes en urgence vitale.
 
D’après la préfecture de police, l’assaillant a été abattu. / © MARTIN BUREAU / AFP
D’après la préfecture de police, l’assaillant a été abattu. / © MARTIN BUREAU / AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

Sarcelles - Violences au lycée de la Tourelle, les enseignants maintiennent leur droit de retrait

Les + Lus