• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Hôpital Saint-Louis : quand la guérison passe aussi par l'assiette

L'association princesse margot permet à des jeunes hospitalisés de bien se nourrir à l'hôpital Saint-Louis. / © France 3 Paris - Île-de-France
L'association princesse margot permet à des jeunes hospitalisés de bien se nourrir à l'hôpital Saint-Louis. / © France 3 Paris - Île-de-France

À l'hôpital Saint-Louis à Paris, l'association Princesse Margot propose une fois par semaine, des repas gastronomiques aux jeunes malades. Une parenthèse gourmande dans un quotidien souvent difficile.

Par Yannick Le Gall avec MT

Déjeuner gastronomique ce midi pour Hoda. Au menu du jour pour la jeune femme de 20 ans atteinte d'un cancer, des brochettes de bœuf avec des pommes grenailles marinées. "Avec les traitements, on a souvent des nausées. Initialement, on n'a pas très envie de manger, avoir des plats qui nous donnent envie, sont bien présentés, ont bon goût, c'est vraiment important."

Chaque semaine, une vingtaine de repas toqués sont servis dans le service hématologie de l'hôpital Saint-Louis. Ces déjeuners haut de gamme sont concoctés en amont par le chef, Grégory Cohen avec des normes drastiques à respecter. "Il y a pas mal de contraintes dans un hôpital. Il y a ce que l'on appelle la liaison froide. C'est comme si chez vous, vous faisiez à manger, vous mettiez dans le frigidaire le soir et le lendemain, vous le réchauffez. Certains plats vont être secs, comme le blanc de poulet. Du coup, on fait un système qui le rend toujours tendre, on va le mariner à l'avance."
 

Changer la manière de cuisiner

Après le four, les brochettes passent ensuite dans une cellule de refroidissement pour tuer les bactéries. Tomates, poires, ou pommes, les denrées utilisés pour ces repas d'un autre genre sont les mêmes que celles proposées à l'ensemble des malades de l'hôpital. Seule la manière de les cuisiner change.

Le lendemain, les repas sont transportés des cuisines jusque dans le service, puis réchauffés à nouveau. Avec ces déjeuners, fini le gaspillage alimentaire, les assiettes reviennent systématiquement vides.

Financés par l'association Princesse Margot, l'opération "Repas Toqués" va durer toute l'année. Ou quand mieux manger à l'hôpital pour mieux guérir prend tout son sens.

Découvrez les plats servis lors de cette opération :

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus