"Il fait novembre en mon âme" : un concert en hommage aux victimes de l’attentat du Bataclan

Cinq ans après les attentats du 13-Novembre, un concert-hommage est diffusé en ligne ce vendredi soir sur le site de la Philharmonie et Arte Concert. Un œuvre symphonique spécialement commandée par la mère de l’une des victimes de l’attaque du Bataclan.

Le concert sera diffusé sur le site de la Philharmonie de Paris et sur Arte Concert.
Le concert sera diffusé sur le site de la Philharmonie de Paris et sur Arte Concert. © France 3 PIDF
Une œuvre intime, à partager ensemble. Ce mardi à la Philharmonie de Paris, l’orchestre de chambre de Paris a enregistré Il fait novembre en mon âme : une pièce spécialement commandée par la mère d’une victime de l’attentat du Bataclan.

Le 13 novembre 2015, Louise Albertini a perdu son fils, Stéphane. Cinq ans après, cette mère a voulu redonné vie à autre chose, en hommage aux victimes, avec une œuvre d’art en leur mémoire.

La musique se ressent intimement… Mais se partage aussi collectivement

"C’était l’idée de faire appel à l’art comme une autre façon d’évoquer, de dire quelque chose sur ces événements, raconte Louise Albertini à France 3 Paris Ile-de-France. On a opté pour la musique parce que la musique se ressent intimement, comme ces événements qui sont d’abord des événements intimes, mais se partage aussi collectivement."
 
Louise Albertini, mère d’une des victimes de l’attentat du Bataclan, a commandé une œuvre symphonique.
Louise Albertini, mère d’une des victimes de l’attentat du Bataclan, a commandé une œuvre symphonique. © France 3 PIDF
Son souhait a été soutenu et financé par la Fondation de France. Ensemble, ils ont choisi un compositeur franco-libanais : Bechara el-Khoury. Il a créé une œuvre musicale à la fois douce et intense.

"L’idée c’est que chacun puisse y poser ses mots, y poser sa peine peut-être"

"Il a créé une très belle œuvre, un poème symphonique de 35 minutes, avec une voix de femme, Isabelle Druet, qui ne porte pas de texte, explique Bruno Messina, médiateur musique pour la Fondation de France. Parce que justement, l’idée c’est que chacun puisse y poser ses mots, y poser sa peine peut-être."
"Le titre, c’est "Il fait novembre en mon âme", poursuit Bruno Messina. C’est la réunion de toutes ces volontés, de toutes ces envies, pour répondre aux désirs des parents de ne pas laisser le silence après le drame."
En raison du confinement et de la crise sanitaire, les hommages aux victimes du 13-Novembre ont été prévus en comité restreint, à Paris et Saint-Denis. Le concert, lui, sera diffusé en ligne ce vendredi 13 novembre à 20h30, sur le site de la Philharmonie de Paris et sur Arte Concert.
Le concert a été enregistré à la Philharmonie de Paris, le 10 novembre.
Le concert a été enregistré à la Philharmonie de Paris, le 10 novembre. © France 3 PIDF

La pièce a en effet été enregistrée sans public. L’œuvre interprétée par l'orchestre de chambre de Paris sera également retransmise le jeudi 19 novembre prochain à 20h, sur l’antenne de France Musique.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société concerts culture musique attentats de paris terrorisme