• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Incendie à Notre-Dame : la consternation à Paris et dans le monde entier

Un important incendie a pris dans les combles de la cathédrale Notre-Dame de Paris. / © Jessie Bulteel
Un important incendie a pris dans les combles de la cathédrale Notre-Dame de Paris. / © Jessie Bulteel

Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes. Il est près de 19h. Le coeur de Paris brûle. L'émotion est intense dans la capitale. Mais aussi dans le monde entier : personnalités internationales, médias étrangers... L'incendie de Notre-Dame-de-Paris n'est plus un événement uniquement français.

Par France Montagne



Il fait beau à Paris en ce lundi 15 avril. C'est le printemps et les arbres de l'Ile de la Cité sont en fleurs. L'été n'est pas loin et nombre de touristes et de Parisiens se promènent sur les quais de Seine au pied de Notre-Dame-de-Paris. 



Les politiques français réagissent rapidement


Mais peu avant 19h, les premières fumées s'échappent de la toiture de la cathédrale la plus visitée du monde. Les curieux commencent à se presser aux alentours de l'édifice. Et la classe politique parisienne et francilienne réagit dès que le sinistre prend de l'ampleur :
 

Je n'ai pas de mot assez fort pour exprimer la douleur que je ressens face à #NotreDame ravagée par les flammes.

 
 

C’est notre patrimoine à tous qui est victime des flammes. Gaspard Gantzer
 

 

Notre-Dame c’est une partie de l’âme de Paris et des Français. C’est un point de repère dans le ciel et dans nos vies. Mounir Mahjoubi

 
 

Ce soir, j’ai le cœur blessé, comme tous les Français. Notre-Dame de Paris est un symbole de notre patrimoine qui a traversé toutes les épreuves. Franck Riester

 


Une émotion version multilingue

Notre-Dame brûle. Les images qui circulent sont impressionnantes et terribles. Sur les chaînes de télé, les journalistes sur place sont bloqués par le périmètre de sécurité. Ils se retrouvent au milieu de la foule venue assistée, impuissante, au désastre qui se déroule sous ses yeux. On voit des gens la main sur la bouche, d'autres les larmes aux yeux. Et surtout, on entend des témoignages en espagnol, en anglais ou en français teinté d'un accent étranger : l'émotion est multilingue aux abords de Notre-Dame. Elle l'est aussi sur les réseaux sociaux. 
 


Paris pleure. Et quand Paris pleure, le monde entier la regarde pleurer. En lui posant une main sur l'épaule. Et ce soir du lundi 15 avril, le monde entier, politique comme artistique, regarde l'un des monuments historiques les plus visités partir en fumée :
 

Scènes déchirantes de cathédrale Notre-Dame de Paris en flammes. Londres se dresse dans la douleur à Paris aujourd'hui et dans l’amitié de toujours. Sadiq Aman Khan, maire de Londres

 
 

"Ces horribles images de Notre-Dame en feu font mal. Notre-Dame est un symbole de la France et de notre culture européenne" Angela Merkel

 
Pour l'actrice Cate Blanchett, l'incendie de ce symbole de l'histoire de France est une horreur : 
Une autre actrice américaine, Jennifer Beals, a partagé sur son compte Instagram une photo de la cathédrale Notre-Dame non endommagée, accompagnée d'un message de soutien en français : 
 

A minuit et demi, le hastag notredame a été utilisé plus de 2.17 millions de fois sur Twitter.
 

La Une des médias du monde entier

Notre-Dame n'est plus seulement parisienne ni même française. Notre-Dame, ainsi meurtrie, est désormais universelle : la quasi-totalité des médias étrangers font leur Une sur le désastre de ce 15 avril : 
  

 

Recueillement autour de Notre-Dame


Si les dégâts semblent inestimables, la structure de la cathédrale Notre-Dame de Paris est sauvée. Aux abords du monument, Parisiens et touristes sont rassemblés, plusieurs heures après que les pompiers ont maîtrisé l'incendie. Beaucoup sont venus au chevet de cette vieille dame de plus de 850 ans : 
 

Fluctuat nec mergitur... La devise de la ville de Paris n'aura jamais aussi eu autant de sens depuis bien des années.

Sur le même sujet

A Paris, des habitants sont formés pour éradiquer la présence de rats

Les + Lus