Incendie rue de Charonne à Paris : la piste criminelle privilégiée

Une des victimes de l'incendie de la rue de Charonne, qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi, présente une plaie compatible avec un tir d'arme. Trois personnes sont décédées dans l'incident.

L'autopsie de deux des trois hommes décédés dans l'incendie - le troisième s'était défenestré - a révélé lundi que le crâne de l'un d'eux présentait deux orifices d'entrée et de sortie compatibles avec un tir d'arme, a-t-on ajouté de source proche du dossier, en précisant que la balle n'avait pas été retrouvée dans son corps.

Un des habitants affirme en effet avoir "entendu une explosion".

Lundi matin, après que les pompiers sont venus à bout du sinistre, des débris de verre et cordons de police jonchaient encore le sol. Au niveau du 7e étage, où le feu s'est déclaré la veille vers 20h15, la façade de l'immeuble est noircie.

Trois hommes sont morts. L'un d'eux s'est défenestré. L'enquête, d'abord confiée au 2e district de police judiciaire, est désormais entre les mains de la brigade criminelle. Les victimes, n'ont, pour l'heure pas été identifiée.

"Unanimes sur le fait qu'ils ont entendu une explosion"

"J'ai regardé par la fenêtre, j'ai vu qu'il y avait de la fumée. (...) En bas, j'ai vu qu'il y avait un homme qui était allongé par terre et j'ai compris qu'il avait dû sauter de chez lui...", a décrit cet habitant.

"Tous les habitants de l'immeuble ont pu réintégrer leurs appartements assez rapidement dans la soirée, sauf ceux du 7e étage qui les ont réintégrés vers minuit", a indiqué Nour Durand-Raucher, conseiller de Paris délégué à la sécurité dans le XIe arrondissement.

"On est sûr de l'origine du feu, puisque tous les riverains sont unanimes sur le fait qu'ils ont entendu une explosion. En revanche, l'origine de l'explosion n'est pas connue, d'autant que c'est un immeuble qui n'a pas de gaz de ville", ajoute-t-il.

L'immeuble était "parfaitement entretenu", assure de son côté Pierre Chassagne, syndic de la copropriété, qui a ajouté : "C'est un immeuble que l'on a ravalé il y a moins de deux ans avec isolation thermique extérieure, chaudière rénovée, chaufferie en parfait état..."