Interruption de trafic sur la ligne 5 du métro : "C’est très galère, tout le monde se pousse"

Suite à l’accident d’un train sans voyageurs lors d’un chantier de nuit, le trafic a été interrompu ce jeudi sur la ligne 5 du métro parisien, de Jaurès à Bobigny. Les perturbations devraient se poursuivre jusqu’à la fin de service, selon la RATP.
 
Jusqu'à une centaine d'usagers du métro se sont retrouvés serrés sur le trottoir, à la sortie de Jaurès, pour attendre les bus de remplacement.
Jusqu'à une centaine d'usagers du métro se sont retrouvés serrés sur le trottoir, à la sortie de Jaurès, pour attendre les bus de remplacement. © Elise Ferret
"Commencez pas à pousser !" Mauvaise surprise, alors qu’Emmanuel Macron vient d’annoncer mercredi soir un reconfinement pour endiguer la propagation du coronavirus : les usagers de la ligne 5 du métro doivent faire face à de lourdes perturbations depuis ce jeudi matin. Les voyageurs ont en effet été informés que le trafic des trains était interrompu de Jaurès jusqu’à Bobigny.

Alors que des navettes de substitution ont été mis en place, une marée humaine s’est formée sur le trottoir à la sortie de Jaurès, comme a pu le constater France 3 Paris IDF.
durée de la vidéo: 00 min 42
RATP : à Jaurès, le trafic interrompu sur la ligne 5 du métro
Jusqu’à une centaine de personnes se sont ainsi retrouvées entassées sur le trottoir, se pressant afin de tenter de monter dans les bus.

Avec le confinement ça n’aide pas au moral des gens

"C’est très galère, tout le monde se pousse, il n’y a pas de place pour tout le monde, les trottoirs sont pleins, déplore un usager rencontré alors qu’il attendait sur le trottoir par France 3 Paris IDF. Avec le confinement ça n’aide pas au moral des gens, ni à la motivation, j’espère que ça va passer vite et qu’on va pouvoir aller travailler."
L'un des bus de substitution mis en place par la RATP face à l'interruption de trafic.
L'un des bus de substitution mis en place par la RATP face à l'interruption de trafic. © Elise Ferret
En attendant les navettes, de nombreux usagers ont ainsi du prévenir leur employeur par téléphone. "Ça me donne envie de pleurer", s’inquiète une usagère du métro.

Une "erreur humaine" peut-être à l'origine de l'accident, survenu lors d'un "chantier de nuit", et impliquant "un train sans voyageurs"

De son côté, la RATP a annoncé un "incident affectant la voie" dès 5h ce jeudi matin, les perturbations devant se poursuivre toute la journée, jusqu’à la fin de service.

Selon les premiers résultats, il s’agirait d’une erreur humaine

Pour ce qui est de l’origine de l’interruption du trafic, la RATP indique qu’il s’agit d’un incident survenu "entre Raymond Queneau et Eglise de Pantin" : "Lors d'un chantier de nuit, un train sans voyageurs est sorti partiellement de la voie ce qui a provoqué des dégâts matériels". Contactée, la RATP explique que "selon les premières constatations, deux voitures du train sont sortie du rail au niveau d’un appareil de voie et se sont retrouvées à cheval entre le ballast et une autre voie". "Une enquête interne a été ouverte après l’indicent afin d’en déterminer les causes exactes, ajoute le groupe. Selon les premiers résultats, il s’agirait d’une erreur humaine suite à une manipulation d’un appareil de voie au moment du passage du train, lors d’une manœuvre."

A 7h30, la RATP a par ailleurs précisé sur Twitter que ses équipes avaient "commencé le relevage du train" : "Cette opération devrait durer toute la journée". "Les équipes RATP sont à pied d’œuvre depuis l’incident pour procéder aux opérations de remise en état des infrastructures nécessaires à un retour à la normale sur l’ensemble de la ligne", a également annoncé le groupe. "Le trafic sera très perturbé toute la journée entre Place d’Italie et Jaurès avec deux trains sur trois", explique enfin la RATP à France 3 Paris IDF, soulignant que "des renforts ont été positionnés à Jaurès pour canaliser les flux". Alors que des bus de remplacement ont été mis en place pour desservir toutes les stations entre Bobigny Pablo Picasso et Jaurès, la RATP a par ailleurs communiqué sur plusieurs itinéraires de substitution.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
métro économie transports transports en commun accident faits divers